Guide complet : Comment manger sainement

Vous désirez manger sainement mais vous ne savez pas par où commencer. Peut-être avez-vous déjà tenté de manger mieux mais vous ne réussissez pas à obtenir les résultats que vous attendiez. A travers ce guide complet, je vous guide étape par étape pour que vous puissiez adopter un mode de vie sain. La volonté est la principale clé pour changer votre mode de vie, je ne peux malheureusement la mettre en place pour vous. Mais si vous en êtes doté alors rien ne vous arrêtera 🙂

arrow

Comment manger sainement ?

Que signifie manger ?

 

 

Vous êtes en surpoids, souvent énervé, fatigué,  arrêtez de manger n'importe quoi !

De nos jours, on a oublié la signification de ce verbe. On le prend plus pour un plaisir que pour sa fonction réelle.

A l'origine, le fait de manger a pour but de nous donner de l'énergie.

L'énergie pour faire tout un tas de choses comme marcher, réfléchir, mais aussi réguler notre chaleur interne, le flux sanguin ....

Ainsi on s'alimentait que quand cela était nécessaire et d'aliments riches en vitamines et minéraux, essentiels pour nos cellules. Malheureusement, la disponibilité quasi permanente de l'alimentation nous a fait prendre la nourriture comme un passe temps, un plaisir, un partage social. Nous sommes bien loin du manger-sain.

Cependant si notre corps nécessite de se nourrir c'est uniquement pour bien fonctionner, se gorger d'énergie et non de toxiques. Et ce n'est certainement pas pour le côté social ou le plaisir d'un gâteau.

L'industrialisation nous a éloigné de l'essence même de l'alimentation.

Réapprendre à manger sainement, c'est faire un pas vers votre nouvelle vie. Un pas qui va vous permettre de vivre plus en harmonie avec votre corps et votre esprit.

Il y a maintenant dix milles façons de se nourrir, pourtant il n'y a pas trente six façons d'être en bonne santé. La santé passe par une bonne alimentation.

Une alimentation santé, une alimentation saine et riche en nutriments de qualités qui vont venir vous donner une réelle énergie. Il faut bien comprendre que ce que vous ingérez vous constitue, c'est aussi simple que ça.

Si vous voulez agir maintenant pour une meilleure santé, vous êtes au bon endroit, suivez le guide.

 Comment avoir une alimentation saine

Comment manger sainement
  • Pourquoi manger sainement

    Se sentir mieux dans son corps et son esprit

se détoxifier du sucre
  • Bons sucres contre mauvais sucres

    Le sucre : cette douce drogue

Comment manger acido-basique
  • Comment maintenir l'équilibre acido-basique dans votre alimentation ?

    L’équilibre acido-basique est essentiel à une bonne santé

les aliments santé
  • Quels sont les aliments à favoriser dans une alimentation santé ?

aliments anti-cancer
  • Mettez votre santé dans votre assiette

apprendre à manger sainement
  • Se former à l'alimentation santé

    La formation est essentielle pour mettre en place une alimentation saine sur la durée et apprendre à vos enfants ce qu’est une alimentation santé riche en goûts.

Healthy food
  • Quels sont les aliments santé ?

    Les meilleurs aliments à mettre dans votre assiette

malbouffe
  • L'alimentation déséquilibrée et malbouffe

    Les enjeux de la malbouffe.

micronutriments santé
  • Les micronutriments dans une diète santé

Gagner en santé grâce à l'alimentation

1.  Pourquoi manger sainement ?

1. Pourquoi manger sainement

Se sentir mieux dans son corps et son esprit.

manger sain

Manger mieux

Pourquoi manger sainement ?

Réapprendre à mieux manger vous permettra d'éviter énormément de maladies mais aussi de vous sentir mieux dans votre corps et dans votre esprit. La plupart de ce qu'on mange est industriel et renferme tellement de toxiques que votre corps n'arrive plus à les gérer.

Les produits industriels ne vous apporteront rien de vivant, d'énergie... que des produits chimiques qui vont venir encrasser votre organisme un peu plus et ainsi contribuer à votre surpoids, votre nervosité.... et qui causeront bons nombres de maladies futures.

Etre conscient que vous mangez mal est un premier pas pour changer votre mode de vie. Vous pourrez désormais faire le choix de mieux manger. Et peut-être je l’espère de commencer à manger sainement.

Pour en savoir plus sur les produits industriels

 

Les produits industriels:

 

Le principal problème de la malbouffe ce sont les maladies qui y sont associés directement ou indirectement. Il faut savoir que votre alimentation joue un rôle important dans votre état de santé. Les maladies liées à l'alimentation telle que les maladies cardiovasculaires, cholestérol, hypertension, diabète, obésité, cancers ...

Malheureusement, l’humain est ainsi fait qu’il pense à sa santé après. C’est pourquoi ce site existe, pour tenter de vous faire réagir avant qu’il ne soit trop tard. Bien sûr on ne pense pas à ce qu’on mange, mais c’est justement le problème. Prendre conscience est important pour votre santé. Sans la santé, on ne peut rien faire.

Alors on ne se rend pas compte lorsqu’on est en pleine forme que lorsqu’on mange un hamburger ou un produit industriel on s’injecte directement une dose de produits toxiques pour le corps.

Bref, le but est de commencer à manger sainement si vous voulez mourir vieux et en super forme 😉

Quelques chiffres importants

 

Les personnes qui mangent plus de deux fois par semaine des fast-foods sont deux fois plus sujets à développer un diabète de type 2 (hyperglycémie chronique).

Evidemment, l’obésité reste une des conséquences de cette malbouffe. Le surpoids accentuant les risques cardiaques, les cancers...

L’obésité tue. Oui, c’est un triste constat. 3 400 000 personnes chaque année dans le monde.  Elle tue trois fois plus que la malnutrition.

Le sucre, un ennemi redoutable :

Supprimer le sucre

Le sucre est le pire des aliments.

 

On le retrouve partout jusque dans vos soupes. Les aliments qui composent vos menus qu’ils sortent des grandes enseignes de malbouffe ou de grandes surfaces, je veux bien sûr parler des produits industriels n’ont plus rien de naturels.

Ce sont des aliments vidés de tous nutriments, de vitamines, d’oligoéléments, de tout ce dont vous avez besoin. En fait, il vaudrait même mieux éviter de manger ça, il vaut mieux s’abstenir.

Ces aliments sont remplis d’additifs chimiques, d’exhausteurs de goûts de colorants, conservateurs…une liste interminable d’éléments dont votre corps ne veut pas.

 Ces produits sont pires qu’il n’y parait. En effet, ils sont bourrés de sucre. Le sucre est un véritable ennemi.

Pourquoi ?

Le sucre est une drogue. Bien plus que la drogue, et elle est aussi dangereuse car elle attaque sournoisement. Elle attaque nos cerveaux, en libérant de la dopamine à forte dose. Un sentiment de bien–être que notre corps veut retrouver d’où une addiction à des aliments malsains.

Si vos enfants ont tendance à manger trop souvent aux fast food, prudence. En effet, le sucre consommé de façon excessive va s’attaquer au cortex préfrontal et endommager son développement.

Alors peut-être que vous vous dites : non je ne consomme pas trop de sucre. Il faut savoir que le sucre :

  • Est partout

Et que notre consommation de sucre est passée de 5kg par an au début du 20ème siècle à 24 kg par an par personne. Alors, je pense qu’on est tous dans le même panier. On ne peut pas tout contrôler, et les aliments industriels en sont farcis. Le pain blanc que vous achetez chez votre boulangère aussi.

Cela engendre des maladies neurologiques. Manger gras et sucré nous remonte momentanément le moral.

Cependant, c’est un leurre et on devient en réalité de plus en plus déprimé. On est drogué. Les maladies modernes sont dues à une mauvaise hygiène de vie. Le problème est que vos enfants mangent de plus en plus tôt ce genre de nourriture.

Pour agir et éviter le diabète, maladies auto-immunes… de plus en plus jeune, il faut déjà prendre conscience des dégâts causés par la malbouffe.

Puis, il vous faudra vous former pour réaligner votre alimentation avec les besoins réels de votre corps. L’alimentation santé cela s’apprend.

Se former pour apprendre à manger sainement est essentiel car vous investissez sur votre capital santé et donc sur votre longévité. Vivre longtemps c’est bien mais vivre vieux et en bonne santé, c’est mieux.

Sortir de la malbouffe

Comment inverser la tendance :

 

Bonne nouvelle, si vous êtes ici. Vous êtes déjà au bon endroit pour commencer à prendre conscience de tout ça. Et surtout à mettre au point des stratégies, des habitudes saines.

On peut tout à fait inverser cette tendance. Il suffit déjà d’augmenter votre part de fruits et légumes dans vos assiettes. Sans forcément toucher, au début à vos habitudes.

Les habitudes ne sont pas si faciles à changer. Parfois cela peut prendre des années. Il est plus facile de prendre de mauvaises habitudes que de décider d’impacter sa vie au niveau santé.

Pourtant si vous continuez sur cette pente, vous savez où vous irez. Directement dans le fossé. La malbouffe tue plus que le tabac ou l’alcool. Triste constat.

Les seules actions dont vous devez-vous préoccuper :

  • Etre en bonne santé

Si vous êtes en bonne santé vous pouvez bouger, parler, entendre, voir, vous sentir léger, concentré, libre, plus performant physiquement et mentalement, vous aurez un moral d’acier, vous expérimenterez ce qu’on appelle la sensation d’être heureux.

Ici c’est dans ce guide que vous allez pouvoir répondre à des questions, que vous trouverez les clés de votre santé sur le long terme.

« Mais pas que,

Si vous êtes vraiment prêt vous allez pouvoir aller plus loin :

Vous allez pouvoir gagner en santé, retrouver la santé, mais devenir plus heureux plus léger, plus performant et certainement plus riche.

En effet, tout est lié et si vous améliorez votre façon de manger, de vous relaxer de faire face à la vie, alors vous allez obtenir dans votre vie des résultats inégalés.

Ce guide a pour but de vous emmener bien plus loin que ce que vous pouvez imaginer.

Car la santé et les statistiques vues précédemment touchent tout le monde.

Si vous ne faites rien vous risquez de faire partie de ces statistiques futures. Il est important de nos jours de se former :

2. Se former à l'alimentation santé

2. Se former à l'alimentation santé

La formation est indispensable

nutrition santé

L'alimentation santé

Se former à l’alimentation santé pour pouvoir être mieux dans sa vie.

 

 

Qu’est-ce qu'une alimentation saine ?

 

L’alimentation santé se veut de corriger les erreurs de notre alimentation moderne désorganisée et destructrice.

Revenir aux bases d’une alimentation saine mais en restant gourmands, vous allez voir que c’est possible.

L’alimentation santé ce n’est pas que des restrictions alimentaires, c’est aussi une réorganisation de votre nourriture.

Et c’est aussi une nourriture où on va rajouter des aliments booster de santé. L’alimentation anti-cancer.

Se nourrir est fondamental. L’accès à l’eau et à la nourriture ainsi qu’à l’oxygène est primordial.

L’acte de manger toutefois est devenu banal puisque l’homme moderne est arrivé à un haut degrés de progrès. Cependant dans ces pays industriels on a oublié l’essentiel.

L’acte de manger est un don précieux, à force de techniques et de science l’homme moderne a transformé la nourriture en chimie. Elle n’a plus rien de nutritif et c’est pourquoi nous nous retrouvons avec des maladies dues à un déséquilibre alimentaire : obésité, diabète, hypertension, excès de cholestérol,  maladies dégénératives, cardiovasculaire, cancers…

Aujourd’hui on veut maigrir, on pense pilule miracle. Mais l’être humain souffre, il a oublié l’essentiel. L’association des aliments, la nutrition doit être une priorité pour la préservation de sa santé.

Si vous ne voulez pas être malade, si vous voulez retrouver la santé. Ce guide est là pour ça. Bien sûr je ne pourrais pas être là pour vous donner à manger, mais vous aurez non seulement toutes les bases d’une nutrition adaptée mais aussi des menus types, des recettes, des en-cas, des gâteaux plaisirs.

Il ne faut pas voir l’alimentation santé comme une nutrition dénuée de plaisir.

Au contraire, vous allez lever le voile que vous avez devant les yeux et découvrir une nouvelle façon de vivre qui va vous apporter toute l’énergie et les neurones nécessaires pour avancer dans votre vie.

Faire des choix est essentiel. Suivre ses choix est un devoir.  

Retrouver une alimentation sainecomment manger sainement

L'alimentation santé et l'alimentation moderne

 

L'inflammation

 

Aussi il y a plusieurs facteurs aux maladies dégénératives, bien sûr il n’y a pas que l’alimentation. Le manque d’activité physiques, les polluants dans l’air, dans l’eau, produits chimiques partout.  Cela devient presque impossible de se protéger de tout.

Ces facteurs jouent un rôle énorme dans notre santé. Evidemment il y a aussi les métaux lourds, les perturbateurs endocrinien, le stress…

Mais là où vous pouvez agir, vous vous devez d’agir. Et l’alimentation, le sport en font partis. Ce sont deux facteurs sur lesquels vous pouvez agir.

L’inflammation chronique est le déclencheur commun à bons nombre de maladies.

En effet, l’inflammation conduit au diabète, cancers, allergies, maladies cardio-vasculaires, dépression nerveuse, le parkinson, alzheimer et les maladies auto-immunes comme le dit le docteur Lallement dans son livre les clefs de l’alimentation santé.

Il y explique notamment qu’il n’est pas étonnants que les diabétiques aient des risques plus importants de cancers. En effet, l’inflammation chronique est le mécanisme qui favorise les deux pathologies. Idem pour les cancers, les personnes atteintes d’un cancer sont plus sujets à avoir des maladies auto-immunes et dégénératives.

Le problème de prendre des médicaments, vous le connaissez comme moi, c’est qu’il y a des effets secondaires et qu’ils détériorent la flore intestinale.

La cause est bien souvent une alimentation déséquilibrée. Mais et c’est pour cela que vous êtes là, on va voir qu’une alimentation anti-inflammatoire est possible pour venir à bout de ces maladies modernes.

Nous pouvons donc agir à la source : sur les causes J

La réaction inflammatoire est un processus naturel de défense de l’organisme. Mais  une inflammation lente et sourde sur le long terme est dangereuse.

 

L’hyperperméabilité intestinale et intolérances alimentaires :

 

3 phénomènes  surviennent alors :

  • Mauvaise assimilation de certains aliments par le tube digestif
  • Survenue d’une porosité intestinale
  • Déséquilibre de la flore intestinale

 

Les aliments en cause dans les intolérances :

 

  • Les céréales, en particulier le blé (le gluten)
  • Les produits laitiers
  • Les œufs
  • Les aliments exotiques : vanille, café, kiwi…

 

Les hypothèses du docteur Jean Seignalet :

 

Les céréales actuelles, le lait et ses dérivés ainsi que la cuisson des aliments seraient à l’origine de substances peu compatibles avec le capital enzymatique ancestral de l’espèce humaine.

D’où une mauvaise assimilation des aliments à l’origine d’un encrassage de l’organisme. Ce qui favorise toutes les pathologies inflammatoires chroniques.

 

L’alimentation saine :

 

Un constat sur l’alimentation moderne est d’abord :

  • L’augmentation en sucres de celle-ci
  • La modification de sa composition en corps gras

Les apports caloriques proviennent de trois groupes d’aliments :

Les glucides :

La plupart des aliments qui contiennent du sucre non pas le goût sucré. La digestion de ces sucres permet d’apporter de l’énergie à nos cellules.

Les lipides :

Les lipides correspondent aux graisses et sont composés en majorité d’acides gras. La digestion de ces lipides permet non seulement d’avoir de l’énergie mais ils sont aussi des constituants cellulaires indispensables à la vie.

Les protéines :

Ce sont des assemblages d’acides aminés, substances indispensables à la  construction de nos cellules, de nos tissus et nos organes.

Le ratio calorique devrait être idéalement 55%de glucides, 31%de lipides et 14%de protéines.

Mais ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’au-delà du fait de l’aspect quantitatif, le plus important c’est l’aspect qualitatif.

L’hérésie des régimes « zéro calories » est à éviter. Il est évident que notre corps a besoin pour fonctionner correctement de toutes ces calories. Les aliments allégés déplacent le problème et sont souvent bien plus toxiques.

 En effet, il existe :

  • Des bons sucres indispensables et les mauvais, toxiques
  • Aussi, il existe des bonnes graisses et des mauvaises

Une cuisson excessive est à l’origine de mauvais sucres et de mauvaises graisses

Le mode de préparation est tout aussi important

3. Se détoxifier du sucre

accro au sucre
  • Bons sucres contre mauvais sucres

    Le sucre : cette douce drogue

Bons sucres vs mauvais sucres

 

Les bons sucres et mauvais sucres :

 

La vitesse d’assimilation des sucres se calcule grâce à l’index glycémique (IG).

  • La glycémie est le taux de glucose (le sucre) dans le sang.
  • L’index glycémique d’un aliment correspond à la rapidité avec laquelle les sucres qu’il contient passeront dans le sang sous forme de glucose.

Un aliment est considéré comme source de sucre rapide si son index glycémique est supérieur à 60.

On peut s’apercevoir rapidement que les aliments dits « sucres rapides » non pas un goût sucré. Le sucre de cuisine a un index de 65, ce qui est élevé mais reste raisonnable en comparaison au pain blanc qui atteint un index de 80.

Le deuxième point, c’est que la cuisson augmente cet index dans de nombreux cas. En effet, la carotte par exemple a un index de 35, contre 80 quand elle est cuite. C’est valable pour tous les aliments comme les fruits, les pâtes, les pommes de terre. Il faut donc éviter de cuire trop les aliments.

L’alcool a un fort index glycémique (110 pour la bière) mais c’est également vrai pour tous les autres alcools.

 

Les sucres rapides sont toxiques pour l’organisme.

 

Le problème avec le sucre rapide c’est qu’une faible quantité va être utilisée dans l’instant (production de calories chez les sédentaires), le reste est stocké sous forme de graisse. Le corps n’en ayant pas besoin, il le stocke pour éviter trop de sucre dans le sang.

Comme on l’a vu dans certains de mes articles, ces forts taux de sucre répétés à force détériore votre pancréas.  A terme ce sont des maladies dégénératives qui arrivent, avec l’apparition de diabète pour citer celui le plus connu. A l’époque, il était indispensable de stocker les graisses dans les périodes de famine ou de disette. Mais à notre époque l'abondance de nourriture fait que nous n'avons plus ce besoin là.

Les graisses issues des sucres rapides sont stockées au niveau particulièrement de l’abdomen. De plus, ces sucres rapides nous donnent une sensation de faim très rapidement. Ce qui nous donne envie d’en reprendre. Un cercle vicieux peut facilement s’installer s’y on n’y fait pas attention.

4. Gagner en santé grâce à l'alimentation

manger sainement
  • Quels sont les aliments santé ?

    Les meilleurs aliments à mettre dans votre assiette

Les en-cas ou coupe faim santé :

 

Les fruits secs accompagnés d’oléagineux comme les noix et les noisettes, amandes… Attention on parle de coupe-faim. Ce n’est pas un bol entier 😉

Les aliments qui par contre sont assimilés lentement et progressivement n’induisent pas de prise de poids, car ils libèrent leurs calories lentement dans l’organisme.

 

Alors quels sont ces aliments santé :

 

On a bien sûr les fruits et légumes mais aussi les légumineuses (pois, haricots secs, lentilles…) les choux, les fruits secs contenant de bonnes graisses (noix, amandes, chocolat peu sucré supérieur à 70% de cacao).

Si on commence par contre à regarder l’index glycémique des repas modernes, on tombe vite dans l’aberration. Déjà le pain 80 mais n’oublions pas les pâtes, les frites, les pizzas, le riz, la purée… tous supérieurs à 60.

En revanche à l’aire du paléolithique, ils avaient un index glycémique de l’ordre de 25.

Il faut prendre en compte un index moyen au cours du repas et sur plusieurs repas. Sachez aussi qu’un index de 50 peut être correct, mais il faudra être en dessous pour perdre du poids. Un sportif, par contre peut se situer au dessus sans problème.

Vous avez tout intérêt donc à favoriser une alimentation saine. Une assimilation lente des aliments.

Quels sont les aliments que l’on peut assimiler lentement :

  • Tous les aliments crus
  • Aliments entiers
  • Aliments froid
  • Aliments sans alcool
  • Aliments associés à des lipides ou des protéines

 

Les aliments sains que vous ne soupçonnaient pas :

 

La pomme de terre frite est très appréciée. Malheureusement elle a un index glycémique énorme sous cette forme. Alors que cuite à la vapeur, vous pouvez la consommer. De plus, elle a un effet basifiant sur l’intestin.

Le pain et les pâtes de farine de blé raffinée ont un index glycémique catastrophique. Alors que sous leur forme complète, l’index glycémique est très bas.

Attention à vos enfants et aux petits déjeuners trop sucrés (bol de céréales, tartines de pain blanc avec confiture, pâtisseries industrielles…) Évitez dès touts petits de les habituer à des aliments malsains. De plus le sucre va leur créer une dépendance très jeune. Un fruit pour le goûter sera bien meilleur pour sa santé et ses futurs goûts.

La richesse en sucre conditionne la flore intestinale. Certaines situations sont perturbantes pour l’intestin. Un contenu trop acide va favoriser le développement de champignons (les candidas albicans) à l’origine des mycoses digestives et génitales. Ce sont comme sur les confitures, les moisissures qui sont à l’origine de ces champignons. Ce ne sont donc pas des bactéries utiles à nos intestins. C’est l’effet du trop plein de sucre qui agit sur nos intestins.

Pour remplacer le sucre vous pouvez soit utiliser du sirop d’agave, soit de la stévia. Le miel est un bon moyen aussi mais n'en abusez pas. Restez dans des limites acceptables.

Le surpoids localisé à l’abdomen doit être combattu en évitant les sucres rapides : alcool, pain blanc, pommes de terre, céréales raffinées…

Graisses et lipides sont également indispensables dans une alimentation saine et équilibrée.

 

Les bonnes graisses et les mauvaises graisses :

 

Les trois familles d’acides gras naturels :

  • Les acides gras saturés : viandes, margarines, graisses de type huile de palme…
  • Les mono-insaturés oméga 9
  • Les acides gras poly-insaturés : oméga 3 et 6

Les acides gras saturés (rigides) favorisent l’inflammation de l’organisme. Ils prédisposent aux maladies chroniques. C’est particulièrement vrai avec l’huile de palme qui compose bons nombres de produits industriels.

Les acides gras insaturés sont anti-inflammatoires et donc protectrices. Elles sont indispensables à nos organismes.

Nous mangeons beaucoup trop de viande et de graisses animales :

Ce qui nous apporte des acides gras saturés en trop grande quantité. Ce qui favorise la putréfaction intestinale. Et il en résulte l’augmentation de cancers  si vous mangez trop de viandes. Ainsi que les produits dérivés tels que le lait, les œufs, beurre…L’alimentation de ces animaux n’est plus naturelle. Ils ne se nourrissent plus d’herbes mais de graines. Nous ne mangeons plus comme nos grands parents. L’alimentation moderne est devenue riches en calories vides.

A moins de se nourrir d’aliments bio et encore cela devient compliqué aussi. Dans tous les cas privilégiez le bio, le plein air, le mode d’abattage éthique et respectueux.

Les poissons en revanche sont bien meilleurs car ils sont riches en acides gras poly-insaturés. Evitez les gros poissons d’élevages et tournez vous  vers les sardines, maquereaux…

Ces poissons sont moins pollués par les métaux lourds car ils sont en premier rang de la chaîne alimentaire.

Les huiles végétales :

 

Les acides gras dits « trans » sont à proscrire. Ce sont les plus toxiques de tous. On les retrouve notamment dans les margarines  et dans énormément de produits industriels. Eux aussi doivent être proscrits de votre alimentation si vous voulez commencer à avoir une alimentation santé.

 

Les bonnes et mauvaise graisses lorsqu'on veut manger sainement :

 

Les acides gras trans sont à supprimer tout simplement de votre alimentation. Mais aussi, vous devez faire attention à la toxicité de vos huiles lors de la cuisson. En effet, une fois que l’huile cuit, elle devient toxique. Beaucoup d’huiles en sont victimes (voir article sur les huiles). Pour la cuisson, il n’existe pas de bonnes graisses.

Les moins toxiques sont les huiles pauvres en oméga 3 (tournesol, olives) et le beurre. La graisse de canard est stable à forte température. C’est pourquoi dans le sud-ouest , il y a moins de maladies cardiovasculaires.

L’huile de palme est très toxique et on la retrouve partout. Dans tous les produits industriels et même dans les laits pour bébé. Il faut que notre rapport en graisses poly-insaturés soit de 3 pour 1.

Nous sommes dans la majorité des cas sur un ratio de 15 pour un. On comprend alors pourquoi on favorise un terrain pro-inflammatoire.

alimentation saine

Les principales sources d’oméga 3 que vous devez privilégier dans votre alimentation santé :

  • Les poissons gras
  • Les fruits secs : noix, noisettes, amandes, huiles de colza, noix.
  • L’huile de colza a un rapport équilibré entre 3 et 6.
  • Vous pouvez consommer de l’huile d’olive vierge extraite à froid. Proportion équilibrée mais ne corrige pas un déséquilibre.

Les graines de lin sont très riches en oméga 3 mais elles s’oxydent vite sous forme d’huile. Vous devez la mettre au frais et la consommer sous trois mois.

Vous pouvez consommer les graines de lin en les écrasant et les rajoutant dans vos salades, plats… Vous pouvez privilégier 2 à trois cuillères à café par jour. A savoir que les graines de lin sont protectrices des cancers.

La plus intéressante source d’oméga 3 pour votre apport santé :

Noix, noisettes, amandes… Une quinzaine de ces bombes de calcium, antioxydants… sont nécessaires dans une alimentation santé. Les huiles issues de ces fruits sont aussi recommandées mais sont fragiles. Attention aux arachides qui sont des acides gras favorisant l’inflammation.

Il faut bien sûr comme toujours privilégier la qualité.

Les oméga-3 ont non seulement une activité bénéfique sur la flore intestinale mais ils ont une action sur le maintient et la restauration de la flore intestinale. Or, une flore intestinale saine est indispensable pour une bonne santé.

A contrario si vous mangez trop de « mauvaises graisses » avec beaucoup de protéines alors vous vous exposez à une flore de putréfaction. Cette flore va générer des substances toxiques. Trop de consommation de viande augmente drastiquement les risques de cancers. C’est pourquoi le régime comme celui de Dukan n’est pas bon pour votre santé.

Retrouver une alimentation saine est donc primordiale dans nos pays modernes. Nous sommes victimes de carences alimentaires alors que nous croulons sous la nourriture, aberrant.

Il existe des solutions simples et efficaces.  Dans un premier temps, il ya quelques aliments à supprimer bien sûr. Mais ne vous inquiétez pas il suffira de les remplacer par quelques aliments sains et bons 😉

Les aliments que vous devez supprimer :

Le lait :

Le lait de vache est à proscrire. Il n’est pas fait pour l’homme, il est fait pour qu’un veau puisse prendre 300kg en un an. Je ne crois pas que l’homme est besoin de cela. Ce lait de vache est adapté naturellement pour le veau, il contient tout ce dont il a besoin pour sa croissance. Mais, on est légèrement différents aux veaux, il me semble 😉 De plus, il engendre des allergies et des maladies.

Alors je sais, vous y êtes habitué, mais ce n’est pas grave. On va pouvoir le remplacer par du lait d’amande par exemple. Cela dit il vaut mieux le faire vous-même. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit d’acheter des amandes bio nature, de vous munir d’un blender. Vous y ajouter un peu d’eau et mixez le tout, filtrez et savourez. 🙂

Il n’y a pas que le lait d’amande, il y en a bien d’autres comme le lait de noix, de riz, à vous de tester. Ils n’ont, par contre pas les mêmes propriétés. Pour ce qui est de la crème fraîche, elle peut être facilement remplacée par du lait de coco par exemple.

Les céréales raffinées :

Remplacez-les par des céréales complètes ou supprimez-les complètement. Les céréales ne sont pas obligatoires, l’homme du paléolithique a survécu sans et il s’en portait très bien. Si vous décidez de continuer à en manger, préférez les associer avec des légumes de préférence. Aussi si vous les prenez complètes, prenez les bio. En effet, ce qui recouvre la graine l’enveloppe est gardée lorsqu’elles sont complètes. Cependant, si elles sont remplies de pesticides, vous allez les manger. 🙁

Les produits industriels :

Je n’y reviendrais jamais assez, tous les produits industriels attaquent votre santé à petit feu. Ils sont bourrés de produits chimiques nocifs pour votre organisme et votre cerveau. Riches en sel et en sucre, ces aliments font partis de la malbouffe tout comme les fast-foods. Ce sont les mêmes aliments. Alors souvent on a une idée limitée de ce que sont ces aliments.

 Voici une liste non exhaustive :

 

  • Biscuits, gouters
  • Biscuits apéritifs
  • Petits déjeuners
  • Soupes industrielles
  • Aliments transformés
  • Aliments cuisinés en conserve
  • Sucreries, chewing gum, viennoiseries, barres chocolatées…
  • Sodas, jus indusriels…

L’importance de se former en alimentation santé et ce à tous les âges devient fondamental, voir vital. Mais vous pouvez vous formez à votre rythme et tâtonner au début pour réaligner vos écarts.

C’est un investissement à long terme.  C’est généralement le meilleur investissement et le meilleur cadeau que vous pouvez vous faire.

Vous pouvez utiliser ce blog pour cela, vous y trouverez de nombreuses informations utiles et importantes gratuitement pour commencer à changer votre mode de vie.

Si vous voulez prendre un raccourci, j’ai réalisé des formations pour que vous puissiez commencer tout de suite à vous former et à agir maintenant sur votre santé. Ce sont des programmes vidéos plus ou moins long, issus de nombreuses des formations ou de lectures auxquelles moi-même j’ai participé.

Les habitudes alimentaires sont difficiles à changer, on ne les change pas comme ça en deux minutes. Bien sûr cela serait trop facile. Mais on y arrive petit à petit. Vous pouvez bien sûr faire des écarts, je dirais que c’est même recommandé si cela reste maitrisé.

Les écarts vous permettront de tenir votre diète alimentaire, de garder le plaisir. Mais, sachez que le plaisir va bientôt être les aliments sains.

Pourquoi ?

Tout simplement, votre organisme va s’habituer à manger de mieux en mieux. Or, il va aimer ça car ce sont pour le coup de bons nutriments, vitamines et minéraux. De plus, votre palais, lui, ce sera habitué à ne plus manger salé et sucré. Il se sera habitué et votre goût va changer de lui-même. Si vous re-goûtez quelque chose de très sucré que vous adoriez avant, par exemple, vous trouverez vraiment cela infecte tant c’est sucré, limite immangeable. Croyez en mon expérience, cela m’a fait vraiment bizarre la première fois, je ne m’y attendais pas.

Mais attention, car le sucre agit comme une véritable drogue, si au début vous n’aimez plus. Méfiez vous de votre cerveau qui va vous dire :

« Attends, avant, j’aimais cet aliment, ce n’est pas possible. Si on le ragoutait ? » Et si vous cédez trop souvent à ce schémas, vous tombez dans le panneau, votre cerveau drogué vous a berné.

C’est ma propre expérience. C’est pourquoi, si cela vous arrive, plongez vite vers vos nouveaux meilleurs aliments. C'est-à-dire des aliments sains et que vous trouvez beaucoup plus gouteux maintenant. C’est la seule et la meilleure façon de vous en débarrasser.

Pensez toujours que vous n’êtes jamais « sauvé » de ce sucre. Car, vous reprendrez une glace ou autre chose un jour, pour le plaisir. Mais n’oubliez jamais ce conseil, plus haut car il est primordial dans la prévention de votre santé. C’est un énorme piège à éviter.

Alors maintenant que vous connaissez l’énorme piège de votre cerveau et comment le hacker, il ya deux autres raisons qui peuvent vous empêcher de manger sainement.

Mais elles sont toutes deux fausses : le manque de temps est un leurre. De nos jours, il existe des légumes sous leurs formes surgelés qui parfois sont beaucoup plus nutritif que les frais.

Evitez toujours les aliments cuisinés : prenez vos légumes nature et vous, cuisinez-les.

Vous allez dire oui cela n’a pas de goût. Là encore vous aurez tort. Très rapidement, avec des produits pas forcément excessifs, vous pouvez vous concocter une sauce qui va bien, rajouter des épices, des herbes aromatiques.

Ca ça a du goût ! Certes, au début, ne faites pas des choses trop compliquées. Mais si petit à petit cela vous intéresse, réappropriez-vous votre cuisine, testez et redécouvrez des aliments, créez votre propre cuisine saine.

Devenez votre propre chef 😉 Vous allez finalement aimer reprendre les choses en mains.

Testez et invitez des amis pour qu’ils testent vos plats, cela va vraiment vous faire du bien et vous motiver.

Les dépenses en nourriture saine ne vont pas être si excessives. Lorsqu’on regarde, ce sont les viandes qui sont chers et tous les produits industriels.

Nous ce qu’on cherche c’est surtout des fruits et légumes de saison si possible et bio. Des baies, des légumineuses, des céréales complètes, rien de sophistiqué. Dites vous que si il y a un emballage, c’est que ce n’est pas un aliment fait pour votre nouvelle alimentation santé.  Aussi, vous pouvez regarder au dos de l’emballage pour consulter la liste d’ingrédients. S’il y a trop de noms bizarres, de E…, de colorants…, laissez tomber.  Vous devez avoir marqué surtout l’aliment de base et quasiment rien d’autre, du sel pour la conservation mais c’est tout.

Attention, donc à ces produits qui eux seront chers. Ce ne seront pas des alliés. Dans les magasins bio, vous ne trouverez pas que des bons produits. Le monde tourne autour du marketing, de la vente, vous devez vous méfier. Ce sont ces produits qui sont chers et sont aussi transformés comme les autres produits industriels, ce sont des produits industriels mais estampillés « bio ». Vous devez rester dans le plus naturel et le plus simple possible, dés qu’il ya un truc bizarre, n’achetez pas.

De plus, ce sont ces produits qui sont chers, vous devez faire attention.  Il est parfois pratique d’acheter des aliments de suite utilisables pour un gain de temps, mais ce n’est pas à privilégier. Vous devez privilégier votre propre cuisine et si vous n’avez pas le temps, des légumes congelés ou surgelés, des sardines, des maquereaux, des légumineuses…

Produits surgelés :

C’est un procédé industriel qui consiste à refroidir les produits alimentaires en très peu de temps. Ainsi ils atteignent des températures de -30°à -50°. Ce qui permet un refroidissement à cœur du produit, ce qui évite d’endommager les cellules de l’aliment au moment de sa décongélation. C’est pourquoi vous pouvez retrouver dans des aliments surgelés de bons produits.

Pour la congélation :

C’est un processus plus lent. La température est moins froide et l’aliment se congèle donc moins rapidement.

Pour congeler vos aliments (ce que vous serez certainement amenés à faire) :

  • Congelez les aliments après leur achat, pas quand ils seront trop mûrs.
  • Utilisez des boîtes hermétiques ou des sacs congélation
  • Vous pouvez baisser la température de votre congélateur (-24° à -32°) quelques heures avant. Ensuite ramenez le à sa température normale (-18°C) après quelques heures.
  • Congelez vos aliments en petites quantités

Vous pouvez tout congeler sauf la viande hachée crue vous-même. En effet les bactéries prolifèrent trop rapidement.

Le jaune d’œuf cru ne se congèle pas sauf si il est battu avant.

5. Maintenir l'équilibre acido-basique.

La santé et l'équilibre acido-basique

manger acido-basique
  • Comment maintenir l'équilibre acido-basique dans votre alimentation ?

    L’équilibre acido-basique est essentiel à une bonne santé

Un autre point important dans l’alimentation santé :

 

 

L’équilibre acido-basique :

 

Les aliments : les substances qui en résultent se transforment soit en acides soit en bases lors de la digestion. Les protéines et les acides gras saturés favorisent les acides. Les végétaux par contre, se basifient. Selon la proportion dans votre alimentation, soit votre sang et vos tissus seront plus acides soit plus basiques.

Vous pouvez trouver des kits en pharmacie pour mesurer votre pH. Le pH ou potentiel hydrogène est l’unité de mesure du niveau d’acidité. Sur une échelle de 0 à 14, l’équilibre ou pH neutre se situe à 7. En dessous, c’est l’acidose.

L’équilibre acido-basique est important.

 

Comment maintenir l’équilibre acido-basique dans notre alimentation ?

 

 

équilibre acido-basique

 

Pour cela, vous devez répartir 70% d’aliments alcalinisants (basifiants) et 30% d’aliments acidifiants permet de garder un pH autour de 7.

Il n’y a pas de lien entre l’acidité d’un aliment est le fait qu’il soit acide ou basique. Par exemple le citron est un aliment acide, mais sous les sucs digestifs il devient basique. Et c’est d’ailleurs, un très bon aliment pour commencer sa journée avec un citron pressé dans un peu d’eau chaude. Cela va favoriser le maintient d’un pH neutre et il va stimuler le foie. Attention cependant si vous ne le supportez pas. Prenez pour habitude de toujours écouter votre corps.

  • Les graisses/sucres/ céréales raffinés et les protéines sont acides
  • Les céréales complètes, protéines légères et légumineuses sont neutres
  • Les fruits et légumes, herbes aromatiques et épices sont basiques

 

La viande :

 

 

L’industrialisation  à outrance a fait naître des élevages en masse, souvent dans des conditions abominables.  Autrefois, la viande était considérée comme un met d’exception. Seulement, voyant la rentabilité possible,  les professionnels du secteur ont su à l’époque colporter l’idée que la viande était synonyme de santé, d’énergie et de croissance. Cette croyance est restée dans les esprits.

La production de masse était née sans prise en compte de la souffrance animale. Les animaux sont parqués dans des conditions d’hygiène et de stress horrible. Gavés d’hormones et d’antibiotiques. Nourris de façon médiocre et inadaptée. Comment trouver un quelconque « bénéfice santé » à consommer de la viande.

La diète végétarienne est l’une des meilleures chances de l’homme de rester en bonne santé. Le mode alimentaire aujourd’hui le plus convenable consiste à ne pas manger beaucoup de viande ou pas du tout. Pour les plus carnivores,  essayez de consommer qu’une fois par semaine de la viande rouge maximum et d’en manger une d’excellente qualité. Trouvez-vous une bonne boucherie même si vous devez éplucher toutes les boucheries de votre ville. Il n’y a rien de plus important. Vous en retirerez tellement de bien-être. Renseignez-vous bien sur les conditions d’élevages, d’alimentation et d’abattage.

 

Quel type de protéines choisir ?

 

 

 

les proteines animales

 

 

Les poissons sauvages (gras ou maigres).  Mais la pêche comme la viande devient elle aussi une production industrielle de masse. Le saumon en est une des pires preuves. Cf article sur le saumon

Il est trop souvent, maintenant traité aux pesticides, bourré d’hormones de croissance. Donc, privilégiez les petits poissons types sardines, maquereaux… qui de plus ont moins de métaux lourds étant à la base de la chaîne alimentaire.

Favorisez donc toujours des aliments naturels, locaux, de saison, frais et sains

Supprimez l’industriel et tout ce qui a un emballage, si non regardez au dos la liste des ingrédients si il y a trop de choses, délaissez le.

Retournez dans votre cuisine pour préparer des plats sains et bons. Prenez une partie de votre week-end pour vous préparer les plats de la semaine. Souvenez vous que bien souvent les choses les plus simples sont souvent les meilleures. Inscrivez-vous à des cours de cuisine si il le faut 😉

Prenez toujours le temps de mastiquer. C’est très important pour l’assimilation des nutriments. Votre estomac sait ainsi d’avance comment il va devoir le digérer une fois l’aliment arrivé dans l’estomac. Vous digérerez mieux, serez plus vite rassasié et assimilerez mieux les aliments.

Supprimez ou réduisez votre consommation de viande rouge

Supprimez les produits laitiers issus d’animaux. Remplacez-les par des laits végétaux.

Remplacez les céréales raffinées par des céréales complètes bio. Et si vous pouvez diminuez votre consommation.

La respiration joue un grand rôle dans le maintient d’un équilibre acido-basique :

Une respiration rapide favorisera l’acidité alors qu’une respiration lente et profonde corrigera l’acidose.

Le maintient d’un équilibre acido-basique est à prendre en compte dans votre alimentation santé.

L’alimentation santé c’est  mettre en place des menus sains dans lesquels vous aurez à la fois tous les nutriments nécessaires, mais aussi mettre en place tout un mode de vie est essentiel si vous voulez réussir dans cette entreprise.

Vous devez tendre le plus possible vers l’acquisition d’une santé de fer, et pour cela vous allez devoir modifier des comportements, des habitudes alimentaires, parfois vous détoxifier avant de mettre en place cette nouvelle façon de manger.

Manger-sain implique que vous vous engagiez pour votre santé à faire le maximum. C'est-à-dire, l’alimentation, la phytothérapie, mettre en place une alimentation anti-cancer, une alimentation pour sportif.

 

alimentation saine

 

La santé va vous apporter bien plus que ce que vous espériez trouver. En agissant maintenant sur votre santé, votre vie entière en sera bouleversée.

Alors on a vu à quel point l’équilibre acido-basique était important ainsi que l’index glycémique, dans une alimentation santé. Cela dit, il n’y a pas que cela qui va jouer, nous en sommes qu’aux prémices de votre transformation.

 

La santé :

 

 

La santé est un équilibre fragile. C’est pourquoi, il est important non pas, d’attendre d’être malade pour s’en préoccuper, mais bien d’agir et d’apprendre à prévenir et apprendre à manger sainement est l’une des principales actions à mettre en place.

L’organisme est complexe, et si il a la capacité de se nettoyer tout seul, à terme et à force de trop tirer sur la corde, celle-ci lâche. Les toxines viennent enrayer l’organisme et détruire ainsi son équilibre. Les aliments sont sources d’énergie mais peuvent aussi être de véritables destructeurs. L’alimentation raffinée, riche en graisses saturées ou en sucres peut détruire notre équilibre santé.

Le grand malheur, c’est que généralement les personnes s’en moquent, se disant que ça ne leur arrivera pas ou qu’ils ont bien le temps de se préoccuper de cela. Ils font une grave erreur, car on est tous constitués pareil, ce qui tue votre voisin peut vous tuer, nous ne sommes pas des surhommes.

Ce qui peut changer, c’est à quelle vitesse cela vous tuera. Certes, mais ce n’est certainement pas une bonne raison pour ne pas s’en préoccuper.

Il en résulte surpoids, acidose, inflammations, porosité et leurs conséquences sur le fonctionnement du corps.

 

L’excès d’acide :

 

Lorsque le corps rencontre un trop plein d’acides, il va tenter de l’éliminer. Grâce aux reins et aux poumons notamment. Mais si ces organes sont encombrés, fatigués et submergés alors ils le stockent dans les tissus. D’où une fatigue générale, on parle alors d’acidose.

 

Les symptômes de l’acidité :

 

  • Cheveux ternes, peau fatiguée et sèche
  • Prise de poids inexpliquée
  • Ongles cassants, dédoublés, rayés
  • Douleurs musculaires ou articulaires
  • Rigidité des articulations surtout le matin
  • Frilosité, extrémités froides Nervosité, irritabilité, anxiété, émotivité
  • Problèmes dentaires, gencives enflammées
  • Brûlures urinaires, calculs rénaux
  • Fatigue permanente

Si vous avez ces symptômes ou certains de ces symptômes, alors vous êtes trop acide. Attention rien à voir avec les reflux gastriques.

 

Les facteurs de l’acidité :

 

 

Le stress :

 

Facteur majeur dans le déséquilibre acido-basique et dans la détérioration de notre flore intestinale. Le stress ne doit pas dépasser un certain seuil, à savoir à partir du moment où il devient nocif. Même dans le cadre d’une alimentation saine, le stress agit au-delà. Rendant, acide votre corps même si vous manger sainement.

Votre flore intestinale doit être en bonne santé, mais si vous vivez continuellement dans le stress, alors vous risquez d’être en acidose.

6. La malbouffe et l'alimentation déséquilibrée

malbouffe
  • L'alimentation déséquilibrée et malbouffe

    Les enjeux de la malbouffe.

L’alimentation déséquilibrée et malbouffe :

 

On l’a vu elle est responsable de bien des maux. Riche en sucres, en farines raffinées, graisses saturées et protéines crée un déséquilibre du pH.

Un manque de mastication :

En effet, le manque de mastication oblige l’estomac à faire plus d’efforts. Mastiquer, c’est saliver davantage et c’est très bon pour notre digestion, notre assimilation des nutriments.

La sédentarité :

 

sport et santé

Le manque de sport ou d’activité physique ne permet pas à l’organisme d’évacuer l’excès de toxines qui est une source d’acidité. Par l’oxygénation et la sudation, les poumons et la peau remplissent leur rôle de purification.

Trop de sport :

A l’inverse trop de sport, sollicite trop le corps, le pousse dans ses limites, l’acidifie par la production d’acide lactique.

Une respiration superficielle

Les tensions ou le manque d’activité physique limitent l’amplitude de respiration et empêchent une bonne oxygénation de nos cellules, sollicitant ainsi davantage les reins, le foie et les intestins.

 

Les régimes restrictifs :

 

Ils engendrent un déficit en vitamines et minéraux alcalins. Les régimes hyper-protéinés, outre les carences qu’ils provoquent sont particulièrement violents pour l’équilibre général du corps.

La déshydratation :

L’eau permet de drainer, favorise l’élimination des déchets acides et des toxines. Elle contribue à faciliter l’action des reins. Nous ne buvons pas assez d’eau, l’eau est importante à l’inverse des sodas et jus de fruits industriels bourrés de sucres.

 

Les pensées négatives :

 

  • Les soucis, l’anxiété, les pensées obsédantes contribuent à l’acidose.
  • La consommation de tabac et d’alcool
  • Source importante de pollution pour l’organisme.

 

Le rôle de la flore intestinale dans votre santé :

 

 

Les intestins abritent des milliards de bactéries. Ces micro-organismes participent à notre métabolisme digestif à plusieurs niveaux :

  • Ils produisent des vitamines et enzymes digestives
  • Ils jouent un rôle de protection de la muqueuse intestinale
  • Ils contribuent à l’absorption des nutriments
  • Ils luttent contre les germes pathogènes
  • Ils stimulent les défenses immunitaires
  • Ils stimulent la motricité intestinale

La flore intestinale est composée par ces bactéries mais aussi des virus, des champignons et certains parasites. Cela peut pesait jusqu’à deux kilos chez un adulte. Tout ce beau monde contribue au bon fonctionnement  de notre organisme. Il faut prendre soin de cet écosystème, il est fragile et vous permet de rester en bonne santé.

Trop de graisses, trop de sucres, un manque de fibres, de minéraux et d’hydratation peuvent rapidement la détériorer. Mais ce sont aussi les émotions négatives et le stress qui peuvent détruire cette fragile harmonie par l’acidité qu’ils provoquent. Les antibiotiques aussi abîment la flore.

 

Les conséquences d’un déséquilibre de la flore intestinale :

 

La porosité intestinale :

La porosité ou hyperperméabilité de la muqueuse intestinale va laisser passer des molécules non assimilables par l’organisme qui produisent des toxines.

Cela provoque en premier lieu, une inflammation intestinale (douleurs, flatulences, gonflements). Ensuite les toxines vont être prises en charge par le foie. Mais au bout de quelques semaines, le foie ne peut plus faire face. C’est alors qu’elles se répandent dans le sang et donc dans l’organisme entier répandant divers troubles : fatigue, vertiges, acouphènes et acidité.

Certaines de ces toxines peuvent modifier notre comportement alimentaire : compulsions, attirance pour le sucre, dépression, boulimie. C’est le cas de celles produites par le candida albicans.

Le candida Albicans :

Ce champignon de type « levure » est naturellement présent dans nos intestins. Il devient gênant si profitant d’une fragilité du système immunitaire, il franchi la paroi intestinale pour se diffuser dans tous l’organisme. On dit qu’il y a candidose. (La plus fréquente des mycoses : digestives, buccale, génitale…).

La prolifération des candidas albicans se fait sur un terrain favorable aux levures caractérisées par une alimentation riche en sucres, un haut niveau de stress et/ou la prise de médicaments agressifs pour la flore intestinale.

 

Les symptômes de la candidose ?

 

  • Prise de poids
  • Démangeaisons
  • Problèmes gynécologiques
  • Colites intestinales
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de l’humeur
  • Difficultés de concentration
  • Problèmes respiratoires
  • Fatigue inexpliquée sans amélioration au repos

Et surtout : envie compulsive de sucre

Ce champignon adore le sucre. Plus vous en consommez, plus vous le renforcez. Plus vous le renforcez et plus vous avez envie et besoin de sucre. Ce champignon  ne se développe qu’en milieu acide, il déteste l’oxygène.

Un programme alimentaire anti candidose consistera donc à supprimer tous les sucres rapides et à favoriser la chlorophylle, hyper-oxygénante, contenue dans les légumes, jus de légumes et jus d’herbes. Il faudra aussi refaire monter le pH à 7.

 

Comment en venir à bout de cette candidose ?

 

Pour en venir à bout, il faut faire tomber l’acidité :

Ce que vous devez manger en cas de candidose :

  • Les fruits et légumes à IG bas
  • Les poissons ou volailles
  • Les jus d’herbes ou de légumes
  • Céréales complètes (si vous pouvez à supprimer)
  • Les épices douces et herbes aromatiques
  • Les tisanes

Ce régime consiste à oxygéner les cellules et à supprimer les sucres raffinés. Si vous suivez ce programme, en cas de candidose, vous pouvez avoir un regain de symptômes pendant un temps. C’est tout à fait normal, le corps se bat, alors continuez de plus belle. C’est que le corps est en train de gagner la bataille J

 

Aidez votre organisme :

 

se soigner naturellement

  • Massez-vous le ventre avec quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, puissant antifongique, mélangée à de l’huile d’amande douce
  • 2 fois par jour, prenez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio : le matin et le soir.
  • Ajoutez un jus de citron pressé dans votre bouteille d’eau
  • 3 fois par jour prenez 10 gouttes de citrobiotic, extrait de pépins de pamplemousse
  • Bains de bouche au bicarbonate de soude
  • Marchez et oxygénez-vous.

 

La flore intestinale :

 

Garante d’une bonne santé, il est important de la choyer. Elle est un des piliers d’une bonne santé, incontournable si vous voulez retrouver une bonne santé ou garder un poids de forme.

Une flore déséquilibrée peut engendrer des effets néfastes sur notre métabolisme mais peut aussi modifier notre comportement.

Comportement alimentaire : envies irrésistibles de certains aliments (souvent toxiques comme les sucres raffinés) ou grignotages compulsifs.

Ceux qui n’arrivent pas à perdre du poids sont parfois victimes de cette flore intestinale

Mais aussi des comportements psychologique comme les dépressions, l’hyperactivité, troubles de la concentration et de l’humeur.

Lorsque le stress et une alimentation déséquilibrée ou raffinée détériorent cette flore, la muqueuse intestinale devient poreuse. Les toxines qui passent dans le sang provoquent une inflammation.

 

Alors quels sont les solutions à mettre en place :

 

Retourner à une alimentation saine, bien sûr mais avant tout il va falloir venir basifier l’organisme.

Pour cela il y a certains aliments à éviter voire à supprimer en raison de leur potentiel acide élevé :

  • Les fritures
  • Les viennoiseries
  • Les charcuteries
  • Les aliments industriels
  • Les sucres rapides
  • Les graisses
  • Laitages et viandes
  • Sirops et boissons sucrées
  • Crèmes glacées

Si on vous invite au restaurant ou chez des amis. Essayez de les associer avec des aliments basifiants en proportion plus importante.

Aussi certains aliments pourraient nous faire croire que ce sont des aliments santé mais il n’en est rien. Quels sont ces aliments néfastes :

Les margarines

Souvent composées d’huile hydrogénées donc toxiques. Ou encore de l’huile de palme extraite par chauffage donc autant nocives. Voir l’article sur les margarines.

Les biscottes (toutes)

Les blés portés à très haute température ont un impact sucré élevé et un intérêt nutritionnel appauvri. Biscuits, crackers et autres produits transformés.

Les barres céréales :

A base de céréales raffinées et donc zéro calories qui n’apportent rien en matière de nutrition. En revanche elles se stockent très bien au niveau abdominal. Le fruit et les oléagineux sont une meilleure façon d’apporter de l’énergie et des bons nutriments, sains.

Les céréales pour le petit déjeuner :

Produits marketing, même chose que les barres de céréales. Elles sollicitent que trop le pancréas qui vous produit par la suite une crise hypoglycémique deux heures plus tard, avec une fâcheuse envie de sucre.

Assaisonnement allégés :

Chargés en additifs, conservateurs, agents de saveurs et colorants. Si vous voulez une bonne vinaigrette, mélangez de l’huile d’olive et du jus de citron. Vous aurez une vinaigrette santé. Les bonne graisses comme l’huile d’olive ne font pas prendre du poids et sont indispensables à une bonne santé.

Les boissons pour le sport :

Leur composition est riche en caféine, et déshydratante. Prenez plutôt une bonne eau minérale et ajoutez-y du jus de citron ou des morceaux de citron coupés bio. Si vous avez faim, prenez une banane, il n’ya pas de meilleur fruit pour la récupération sportive.

Les galettes de riz soufflé

Les galettes de riz présentent un index glycémique élevé et aucun apport en nutriments. Ils sont acidifiants. Vous pouvez envisager leur consommation sur une courte durée, mais à base de riz complet dans le cadre d’un régime sans laitages ni gluten.

Les sushis rolls :

Les sushis traditionnels sont des aliments plutôt sains et riches en oméga-3 (bons acides gras). Digestes et énergétiques. Mais leur succès à vu l’arrivée des sushis « roll », beaucoup de riz (blanc) à index glycémique élevé et au centre un micro-ingrédient de type pistou, truffe. Cela n’a plus rien à voir avec la recette traditionnelle.

L’aspartame :

Substituts du sucre : eaux aromatisées, sodas, chewing-gums, bonbons, biscuits. Ils sont bien pires que le sucre car ils sont acidifiants, ils leurrent le métabolisme digestif et le pancréas, entraînant des flux insuliniques et des faims réactionnelles. Donc évitez les « zéro sucre », se sont bien souvent des leurres. L’aspartame chauffé est encore plus nocif et est une décharge toxique donc dans le café ou le thé.

7. Les aliments santé

aliments santé
  • Quels sont les aliments à favoriser dans une alimentation santé ?

Quels sont les aliments à favoriser dans une alimentation santé :

 

Les premiers concernés sont, évidemment les végétaux sous toutes leurs formes.

Tous les légumes :

Prenez les de saison, bio et locaux le plus possible. Ensuite mettez de la couleur dans vos assiettes.

Pourquoi les légumes sont des aliments santé :

 

aliments santé

  • Ils contiennent des nutriments protecteurs contre les maladies.
  • Antioxydants
  • Améliorent le transit et le fonctionnement du colon grâce à leur teneur en fibres, minéraux et oligo-éléments
  • Contribuent à l’équilibre de la flore intestinale
  • Effets positifs sur tous les taux sanguins
  • Hydratants
  • Riches en polyphénols
  • Ils ont un index glycémique bas
  • Ils contribuent largement à l’équilibre acido-basique

Supprimez les céréales raffinées et prenez des céréales complètes plutôt. Privilégiez celles qui contiennent peu ou pas de gluten et prenez les bio. Autrement vous mangerez les pesticides. (Blé dur, petit épeautre, riz, quinoa, sarrasin, maïs, millet…

Epicez vos plats : remplacez le sel en épiçant vos plats d’épices comme le cumin qui aide à la digestion, la cannelle qui fait baisser l’index glycémique, le piment avec parcimonie qui augmente le métabolisme… Elles contribuent à un équilibre acido-basique.

Vous pouvez boire aussi toutes sortes de tisanes, cela permet d’améliorer le fonctionnement de nos organes. Prenez des plantes en fonctions de vos faiblesses. Par exemple, si vous avez une mauvaise circulation du sang ou si vous avez du mal à vous endormir. Cela dépendra de vous. Mais n’oubliez pas une règle d’or importante : la régularité.

C’est en étant régulier que vous apporterez à votre corps tout ce dont il a besoin et que vous pourrez améliorer vos faiblesses. Ce n’est pas en prenant une tisane une fois que l’on va venir agir sur la durée. Mais c’est bien l’habitude qui va venir aider votre organisme.

Les plantes sont naturelles, elles ont toutes quelques choses à nous offrir. Ce sont des bienfaits de la nature à ne pas négliger.

Aussi vous pouvez garder vos bouillons de légumes :

Ne jetez pas ces trésors de bienfaits, s’ils sont bio, évidemment. Ajoutez- y quelques épices et herbes aromatiques. Savourez-les comme des soupes.

Pourquoi vous devez éviter les produits d’origine animale :

Ces produits sont inadaptés si vous voulez manger sainement. En effet, les animaux sont nourris de façon artificielle et nous en consommons beaucoup trop. Sans parler des conditions parfois pas très éthiques dans lesquelles ils sont abattus.

Si vous désirez vous nourrir de façon saine, il vaut mieux manger peu voir pas du tout de protéines animales. Vous diminuerez viandes rouges, charcuteries… Le mieux est de supprimer ces aliments, aussi pour des raisons écologiques.

 

Pensez qualité et non quantité :

 

  • Un œuf bio
  • Du bon poisson
  • De la volaille bio

 

Réduisez le lait de vache :

Je vous conseille de le supprimer. Vous pouvez prendre du lait de chèvre ou de brebis qui sont moins nocifs. Personnellement, je les trouve très fort en goût. Prenez plutôt des laits végétaux. Ils sont tout aussi bons et apportent énormément au corps.

Les habitudes à prendre qui sont essentielles :

Évitez de manger des aliments acides de façon isolée. Si vous avez envie d’un morceau de fromage, prenez-le avec une salade par exemple. Ici c’est comme avec l’index glycémique, assurez vous des bonnes associations sans vous priver.

Bien s’hydrater et drainer est essentiel. Pensez à boire ! Si vous n’y arrivez pas, prenez un verre d’eau qui vous suivra partout ou une bouteille. Forcez-vous à boire toutes les demi-heures. Pures et drainantes, la Montroucous est une bonne solution. L’eau du robinet peut être chlorée et abîmer ainsi votre flore intestinale.

Aussi, il sera préférable d’éviter toutes autres boissons que de l’eau, du thé vert et rooibos, jus de légumes et fruits frais maison. Limitez le café.

Si vous vous faites un jus de fruits frais, coupez-le avec de l’eau pour réduire l’impact glycémique.

Dormir bien et suffisamment est important dans une vision globale d’un mode de vie sain :

Certains aliments peuvent vous aider à dormir mieux et plus rapidement :

  • Œuf à la coque
  • Noix
  • Thon frais
  • Dinde
  • Anchois frais
  • Moule
  • Carotte crue
  • Laitue
  • Epinards
  • Pois chiches
  • Lentilles
  • Pomme
  • Poire
  • Figue
  • Riz complet
  • Pâtes complètes
  • Betteraves
  • Banane
  • Potimarron

Les tisanes à base de plantes vont-elles aussi pouvoir vous aider dans la recherche d’un meilleur endormissement :

  • La valériane
  • Camomille
  • Fleur d’oranger
  • Verveine
  • Tilleul
  • L’huile essentielle de lavande sur votre oreiller et une chambre bien aérée.

L’activité physique :

Le sport permet à vos organes d’être stimulé et cela permet de décompresser, d’évacuer et de retrouver un esprit plus clair. La sueur va permettre l’élimination des acides. Commencez doucement par du vélo, des randonnées, de la natation, du jardinage, de la marche…

 

Respirer :

 

La respiration est très importante et bien souvent on la néglige. Le sang s’oxygène mieux et se débarrasse de certains déchets. Une respiration lente et profonde diminue le stress. Cela permet au corps de se reposer et à l’esprit de se calmer et de s’apaiser. De nombreuses techniques de respiration existent.

Cependant, retenez de faire minimum 5 minutes de respiration consciente et profonde par jour.

 

La gestion des émotions :

 

méditation et gestion des émotions

Là encore grâce à la respiration, vous pourrez y parvenir plus facilement. Emotions et santé sont liés, c’est pourquoi :

  • Evitez de ressasser vos problèmes
  • Acceptez les choses comme elles sont
  • Arrêtez de parler de vos problèmes mais visualisez des solutions.
  • La méditation peut vous aider

Macronutrition :

Les aliments que nous mangeons nous donnent de l’énergie et favorisent les calories indispensables à la vie. Mais ce n’est pas tout : des substances en quantité infime qui sont autant indispensables à notre survie que les calories. Ce sont des micro-nutriments.

8. Les micronutriments dans une diète santé

micronutriments santé
  • Les micronutriments dans une diète santé

Les micronutriments dans une diète santé :

 

Ce sont les oligo-éléments : fer, cuivre, zinc, sélénium, chrome…

  • Vitamines / A,B,C,D,E…
  • Molécules protectrices : enzymes, acides aminés…

La micronutrition s’assure que le corps dispose des substances indispensables à un fonctionnement optimal de l’organisme. Aussi, qu’il ne souffre pas de carences.

On retrouve aujourd’hui énormément de carences. Pourtant, dans une société moderne où la nourriture est abondante, c’est étrange.

Il y a malheureusement de nombreuses raisons :

L’agriculture intensive est responsable d’un appauvrissement des sols, en particulier pour les oligo-éléments : magnésium, sélénium

La diminution de notre activité physique quotidienne a baissé nos besoins calorique de moitié en deux siècles. Ce qui entraine une réduction de la moitié de nos apports en micronutriments.

Aussi, pour limiter et supprimer le stress oxydant ou en cas de désintoxication du foie, alors il faut augmenter son apport en micronutriments.

Les intolérances alimentaires ne permettent pas la bonne absorption des oligoéléments

Les aliments consommés sont raffinés : sucre, farine, graisses, sel… Nos repas sont moins variés qu’avant.

De nombreux légumes sont oubliés : choux, poireaux…

Les carences en oligoéléments peuvent avoir des conséquences importantes.

Les oligoéléments ont différentes fonctions dans l’organisme. Le zinc par exemple et le sélénium sont indispensable au bon fonctionnement du système immunitaire.

Le chrome, lui joue un rôle dans la sensibilité à l’insuline.

Une carence en manganèse favorise les allergies.

Par contre leur présence en excès est aussi néfaste que leur carence.

Le fer est indispensable à la réaction inflammatoire mais elle est délétère lorsqu’elle devient chronique. En cas de cancer, il vaut mieux maintenir un taux de fer bas. Le cuivre est indispensable à l’angiogénèse, processus que l’on veut bloquer en cas de cancer. Mais une carence en cuivre expose au stress oxydant.

C’est pour cette raison qu’on ne peut pas se permettre de prendre des compléments alimentaires au hasard. Il faut être sûr d’avoir une carence. Le dosage de ces oligo-éléments ne reste pas très sûr car il ne représente pas le taux à l’intérieur des cellules mais celui du sang.

La meilleure chose à faire est d’avoir une nourriture variées, équilibrées et donc saines. Riche en fruits et légumes pour couvrir nos besoins.

Les vitamines aussi font partie des liens entre notre alimentation et notre santé. Manger sain c’est aussi avoir un apport suffisant en vitamines et oligo-éléments.

On va voir plus en détails ces vitamines :

La vitamine A :

Essentielle à la vision, à la croissance des os, au fonctionnement des systèmes reproducteurs et immunitaire. Elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses. On retrouve la vitamine A dans les aliments d’origine animale, mais aussi dans les végétaux de couleur foncée. La carotte est riche en bêta-carotène et améliore la vision nocturne.

Les vitamines du groupe B :

Nombreuses : B3, B5, B6, B9 et B12 : leurs actions sont très différentes.

La vitamine B3 ou acide nicotinique participe à plus de deux cent réactions enzymatiques, en particulier dans le métabolisme des protéines, des lipides et des glucides, et dans la production des neurotransmetteurs. L’organisme synthétise la nicotine en petites quantités, à partir d’un acide aminé essentiel (tryptophane) que l’on trouve principalement dans les protéines animales (œufs, lait, volaille…).

La vitamine B5 est un précurseur du coenzyme A, qui agit sur le système nerveux et sur les glandes surrénales, d’où son surnom de vitamine antistress. Elle participe aussi à la formation et à la régénération de la peau et des muqueuses, et au métabolisme des lipides.

La vitamine B6 joue un rôle important dans le fonctionnement du système cardiovasculaire et du système nerveux.

La vitamine B9 ou acide folique joue un rôle essentiel dans la production des nouvelles cellules et du matériel génétique (ADN, ARN), par l’intermédiaire du processus de méthylation, conjointement avec de la B12.

La vitamine B12 est également indispensable à la croissance et à la division cellulaire du corps et à l’équilibre du système nerveux. Elle intervient avec la vitamine B9, dans la synthèse de l’ADN et de l’ARN, des protéines, dans la formation des globules rouges ainsi que dans le métabolisme des glucides et des lipides.

L’absorption de la vitamine B12 nécessite la présence d’acide chlorhydrique et d’une substance sécrétée par la muqueuse de l’estomac.

La vitamine C :

Elle aussi est indispensable à des centaines de processus, comme la production du collagène et des globules rouges ainsi que pour la fonction immunitaire. La vitamine C apporte énormément d’antioxydant, elle protège les cellules contre les dommages des radicaux libres.

Ce sont les fruits et les légumes colorés et crus qui contiennent le plus de vitamine C : poivron rouge, papaye, kiwi, orange, mangue, brocoli, pamplemousse, citron, cantaloup, framboise, fraise, tomate, acérola…

La vitamine C est fragile, elle est détruite par la chaleur.

La vitamine D :

La vitamine D joue un rôle primordial dans le métabolisme du calcium et du phosphore.

Une carence en vitamine D favorise les maladies. Des maladies variées comme les infections, les maladies cardio-vasculaires, les cancers, l’autisme… On note de plus en plus une carence en vitamine D. Un quart de la population mondiale serait carencée. De plus selon une étude américaine, une carence en vitamine D serait associée à un excès de mortalité de 25%. Le meilleur moyen d’avoir suffisamment de vitamine D est de s’exposer régulièrement (mais raisonnablement) au soleil, et à faire régulièrement des cures d’huile de foie de morue (existe en gélules). Vous pouvez en acheter en cliquant ici.

Attention cependant à un excès de vitamine D car elle présente des risques pour la santé. Les dosages doivent être adaptés et sa prescription justifiée.

La vitamine E :

Celle-ci est présente sous plusieurs formes chimiques qui ont des fonctions différentes. Le dosage sanguin est difficile. La vitamine E joue un rôle essentiel dans la protection des membranes de toutes les cellules de l’organisme. Elles ont des propriétés antioxydants, anti-inflammatoires, antiplaquettaires et vasodilatatrices qui favorisent la santé du cœur.

La vitamine K

La vitamine K joue un rôle important dans la coagulation du sang : les anti vitamines K (AVK° sont utilisées pour fluidifier le sang).

Les micronutriments ainsi exposés sont importants, essentiels dans les processus vitaux comme :

  • Le stress oxydant
  • La méthylation et la détoxication
  • L’inflammation
  • L’angiogénèse.

La prise de micronutriments n’est utile qu’en cas de carence avérée et à des doses physiologiques. L’excès d’apport est néfaste. Il faut bien comprendre que si vous vous supplémentez en magnésium, vous diminuez votre apport en zinc. C’est un équilibre précaire et il faut y faire attention si vous voulez rester en bonne santé.

C’est le juste équilibre qui régit tout dans la nature. Des centaines de publications médicales ont été faites et confirment le risque de cancers et de très nombreuses maladies en cas de carences en vitamines et oligoéléments.

La micronutrition :

 

alimentation santé

Avant d’avoir recours à des compléments alimentaires, il est important d’augmenter grandement son apport en fruits et légumes. En cas de carences multiples, il se peut qu’il y ait une porosité intestinale, responsable d’une mauvaise assimilation de ces vitamines et oligo-éléments.

9. La santé dans l'assiette.  Améliorez votre santé

aliments anti-cancer
  • Mettez votre santé dans votre assiette

Les aliments santé :

 

Il existe bien sûr de nombreux aliments santé. Mais on va en voir quelques-uns ici qui ne sont pas beaucoup mentionnés. Et qui pourtant font bien partis d’une alimentation saine.

 

Mettez votre santé dans votre assiette:

 

Les actions à mettre en place

Commencez par apporter plus de fruits et de légumes à votre alimentation santé. L’idée va être de vous donner un max de vitamines et de minéraux.

Or on le sait, de nos jours les fruits et légumes en contiennent beaucoup moins qu’avant (appauvrissement des sols à cause de l’agriculture intensive). C’est pourquoi il faut en abuser. Sous toutes leurs formes.

Changez votre mode de vie en changeant votre façon de vous alimenter. Vous allez grandir en santé.

la santé dans l'assiette

Alors certes, il faut de la volonté. Mais vous devriez être motivé tant cela vous fera du bien sur le moment. Et aussi après lorsque vous n’aurez pas toutes ces maladies de civilisations. Car à terme, c’est bien cela qui vous attend. Personne ne peut en réchapper. Il suffit juste d’attendre. Les organismes s’encrassent et croyez-moi, cela fait plaisir à certains.  L’industrie pharmaceutique et l’industrie agroalimentaire sont deux puissances qui veulent que vous soyez malades. En effet, si vous êtes malades on vous fait consommer des médicaments et ça rapporte.

De plus la malbouffe créée des maladies. C’est donc une affaire qui tourne bien. En plus de ça, on ne veut pas vous guérir mais vous maintenir en vie. Ben c’est mieux pour les rendements 😉

C’est un triste constat, mais oui la société moderne en est arrivée là. Alors, votre seule chance de vous en sortir, c’est de commencer à écouter votre corps. De commencer à lui apporter ce dont il a besoin en limitant ou supprimant ce dont il n’a pas besoin.

Le premier pas est de vous former pour comprendre les enjeux, pour vous permettre de commencer à vous soigner avec l’alimentation. En adoptant une alimentation saine vous pouvez retrouver la santé, guérir de nombreuses maladies, retrouver la forme et la vitalité, retrouver un poids de forme.

Tout est à votre portée.

C’est vous qui avez les clefs de votre santé.

L’alimentation est le pilier majeur de la santé. Mettez en place ces conseils.

Boostez votre santé et votre vie maintenant

Accédez à trois vidéos de formation sur la santé. Cliquez-ici pour tout recevoir.

Recevoir vos vidéos
50% Complete

Entrez votre adresse mail

Accédez de suite aux vidéos gratuites sur la santé et l'alimentation

Je déteste le spam. votre adresse et 100%sécurisée.

vivre en bonne santé