lutter contre la constipation

Les clés pour lutter contre la constipation et nettoyer les intestins

  • Qu’est ce que la constipation?
  • Comment lutter contre la constipation ?
  • Comment nettoyer ses intestins naturellement ?

Autant de questions que vous vous posez et auxquelles on va tenter de répondre.

La constipation est la difficulté d’éliminer les selles. Celles-ci sont souvent petites et dures. On peut parler de constipation à partir du moment où on va à la selle moins de trois fois par semaine.

Il y a différentes causes à la constipation. parmi les plus fréquentes,on retrouve :

  • Le manque d’hydratation
  • Une alimentation pauvre en fibres
  • Le manque d’activité physique
  • Le stress
  • L’hypothyroïdie

 

Des facteurs comme la prise médicamenteuse peuvent provoquer de la constipation. C’est notamment le cas des antiacides, des antidépresseurs, des anti-inflammatoires, des anxiolytiques,  la morphine, la codéine et les autres opiacés, certains antispasmodiques, les relaxants musculaires, certains anti-hypertenseurs, les diurétiques. Aussi la supplémentation en fer peut causer la constipation. Attention si votre constipation dure plus de deux semaines, prenez rendez-vous chez votre médecin car cela peut-être une occlusion intestinale.

Comment savoir si vous souffrez d’hypothyroïdie ?

 

Certains symptômes peuvent vous amener à penser que c’est le cas. Mais attention, ces symptômes peuvent se retrouver pour d’autres pathologies. Donc, évitez de le prendre pour comptant et vérifiez avec votre médecin en cas de doute. Les principaux symptômes sont :

  • Une grande fatigue intense
  • Une perte de cheveux conséquentes
  • Frilosité
  • Une température corporelle qui ne dépasse jamais les 37°
  • Vous soufrez de constipation ou de diarrhée
  • Prise de poids même si vous mangez de façon équilibrée

 

Si vous avez tendance à être constipé, les premières mesures à appliquer sont :

  • Mangez plus de fibres
  • Boire 1.5L d’eau par jour
  • Marchez tous les jours au moins 20 minutes
  • Faites du sport
  • et de la relaxation

 

Le côlon et les intestins :

 

Selon les spécialistes de la santé, le dysfonctionnement intestinal et l’obstruction du côlon sont des facteurs importants de maladie. De plus, certaines études ont montré que 90% des problèmes de santé étaient directement liés au bon fonctionnement des intestins.

Les intestins permettent :

  • L’absorption des éléments nutritifs issus de notre alimentation
  • L’élimination des toxines neutralisés par le foie et des déchets solides issus de la digestion (par le côlon). lorsque le côlon est sain et qu’il fonctionne bien, il ne laisse que des déchets inutilisables, évacués régulièrement et ne dégagent pas de mauvaises odeurs.

Les intestins sont souvent encrassés par des années de mauvaise alimentation. Aussi les intestins peuvent s’encrasser et certains déchets non éliminés vont venir former une croûte, constituée d’un mucus collant sur la paroi intestinale. Ce mucus ne permet plus l’absorption des nutriments (malabsorption). Les villosités qui sont chargées d’absorber les nutriments et qui sont sensées les faire passer dans le sang sont endommagées.

C’est pourquoi, il en résulte des résidus toxiques qui stagnent dans les intestins et deviennent des nids bien accueillants pour la prolifération de toutes sortes d’indésirables : vers, champignons, virus et bactéries pathogènes…

 

 

Un nettoyage du côlon est-il nécessaire ?

soigner la constipation

 

Les intestins jouent un grand rôle et à de nombreuses fonctions. Il est à ce titre responsable de votre joie, d’avoir l’esprit clair. On le dit souvent “notre deuxième cerveau”. Il agit effectivement directement avec le cerveau et c’est lui qui produit 80% de la sérotonine (l’hormone de la bonne humeur).

 

Si on en croit le Docteur Catherine Kousmine, il serait indispensable de changer son alimentation, de retrouver une alimentation saine pour pouvoir guérir. Mais elle dit aussi que si une maladie est bien établie, alors oui il faudra en passer par un lavement du côlon, car un changement alimentaire bien que salutaire, à lui seul ne suffira pas.

Les intestins jouent un grand rôle dans notre système immunitaire mais aussi dans l’assimilation des aliments et dans notre bien-être même psychologique. C’est pourquoi il est primordial de leur consacrer toute l’attention dont ils méritent. Aussi, il en va de votre santé.

La constipation et le transit paresseux :

 

L’accumulation de matière fécale putride stagne dans le côlon au point de devenir hautement toxique et source de nombreuses affections. Les éléments nutritifs nécessaires au maintien de notre santé ne passent plus ou mal (y compris les compléments alimentaires).

Ainsi il n’est pas rare de voir arriver les carences qui contribuent à fatiguer le corps et risque alors de peiner pour maintenir une bonne immunité et lutter contre les maladies.

La constipation est une source fréquente d’inflammation chronique. On a vu dans l’article sur la porosité intestinale que cet état inflammatoire est à éviter.

Car, il peut attaquer la muqueuse, entraînant la destruction de la “barrière” naturelle qui devient alors poreuse et hyper-perméable. Ainsi les toxines traversent la paroi intestinale et sont réabsorbées par le sang. C’est pourquoi elles souillent et dégradent les organes voisins provoquant une auto-intoxication générale de l’organisme favorisant donc la survenue de maladies graves.

De nombreuses personnes subissent l’ablation partielle du côlon. Le cancer colorectal est la plus fréquente des tumeurs malignes dans la population française. C’est la deuxième cause de décès par cancer.

Aussi vous comprenez dès lors pourquoi il faut lutter contre la constipation.

Quels sont les aliments que vous devez éviter ?

  • Les produits laitiers
  • Les pâtisseries (pauvre en fibres et en eau et riches en graisses)
  • Le fast-food (riches en graisses, mais aussi en sel qui absorbe l’eau des intestins)
  • Trop de protéines animales
  • Évitez les bananes trop vertes

Quels sont les facteurs de la constipation :

 

Facteurs alimentaires :

  • Excès de protéines animales
  • Pas assez de fibres
  • Excès de graisses saturées cuites
  • Manque d’apport en probiotiques
  • Excès de “colles alimentaires” (gluten, caséine du lait) et céréales raffinées
  • Une digestion lente et un manque d’enzymes digestives (essentielles pour la dégradation et l’assimilation des nutriments).

D’autres facteurs :

  • Un déséquilibre de la flore intestinale (bactéries amies)
  • Un stress intense et/ou prolongé
  • Une accumulation de métaux lourds dans le corps qui bloquent des enzymes digestives importantes permettant de digérer les protéines et notamment celles du blé moderne (gluten) et du lait (caséine) ce qui fait stagner les protéines non digérées. Ainsi ils restent dans l’intestin et créent de nombreux dommages comme l’autisme, les troubles du comportement, des inflammations diverses…

Il est donc important d’évacuer le contenu des intestins facilement au moins une fois par jour, afin de ne pas réabsorber les toxines éliminées et de pouvoir les soigner (s’ils sont poreux), mais également pour bien assimiler les nutriments apportés par les aliments.

 

Les clés pour lutter contre la constipation et nettoyer les intestins :

 

Tout d’abord, vous pouvez prendre un sachet de chlorure de magnésium que vous trouverez en pharmacie ou une cuillère à soupe de Nigari (magasins de produits bio), dilué dans un litre d’eau à boire dans la journée jusqu’à que les selles deviennent liquides (renouveler si besoin).

Ainsi vous allez vider vos intestins et vous apporter de la détente et du bien-être à votre corps grâce à l’apport de magnésium (méthode efficace pour enrayer un début de rhume également).

De plus au quotidien, on va venir soutenir la digestion autant que possible. Pour cela, on va éliminer les aliments indigestes de notre alimentation :

Quels sont ces aliments indigestes ?

  • Tous les plats préparés industriels : cela passe par les biscuits, les biscuits apéritifs, les desserts, les sauces, les conserves préparés…
  • Tous ce qui contient des additifs (conservateurs, colorants, épaississants…) Si il y a trop d’ingrédients vous n’en prenez pas.
  • Les produits qui affectent le cerveau : aspartame, glutamate (souvent nommés “arôme”…).
  • Tous les produits raffinés et blanchis (sucres, sel, farines, pâtes, riz blancs…)
  • Tous les produits excitants ou addictifs (alcool, café, thé noir, chocolat, sucres rapides ajoutés).
  • Sucres ajoutés “rapides” : miel, sirop d’érable, sucre complet..
  • Les protéines : charcuterie, viandes rouges, oeufs trop cuits… et produits animaux issus d’élevages intensifs.
  • Tous les gros poissons sauvages (thon, espadon… qui concentrent des métaux lourds dans leur chair (mercure). Évitez ceux du pacifique (fukushima).
  • Les produits laitiers (lait, beurre, fromages, crèmes…)
  • Tous les gras dénaturés et “trans” : fritures, margarines, huiles chauffées de colza et soja…
  • Aussi les allergènes comme le gluten, les laitages, oeufs, arachides. Ainsi le blé, le seigle, l’orge, l’avoine et tout ce qui en contient (farine, pâtes, biscuits, viennoiseries…
  • Tous les aliments “morts” (stérilisés, pasteurisés, irradiés…).
  • les produits instantanés solubles (café, chocolat, soupes…).
  • Tous les moyens de conservation autres qu’artisanaux en bocaux de verre.
  • les produits génétiquement modifiés (OGM).

Mâchez bien vos aliments jusqu’à l’obtention de jus dans la bouche. Aussi la digestion commence avec la salive. Consommez des aliments riches en enzymes, et si vous n’en avez pas l’occasion vous pouvez en prendre en complément alimentaire.Vous pouvez aussi ajouter des plantes digestives dans vos plats comme le gingembre par exemple ou encore le citron, le fenouil…

Mangez des fibres :

réguler son transit

Les fibres permettent d’aider le transit et d’évacuer les déchets. En effet, elles balayent tout sur leur passage, absorbant ainsi les toxines. De plus, comme on l’a vu ce sont des prébiotiques et elles sont indispensables à la flore intestinale.

Consommez de nombreux fruits et légumes :

Vous pouvez les consommer sous forme de smoothie ou en soupe crue et cuites, des verdures tous les jours. Favorisez la carotte, c’est l’une des meilleurs alliés des intestins. >>Si vous avez du mal à manger des légumes <<

Mangez des aliments lacto-fermentés :

 

Les aliments lacto-fermentés sont bons pour restaurer et entretenir la flore intestinale (la choucroute crue, le miso, les jus lacto-fermentés…) Vous pouvez aussi boire de l’eau avec un peu de vinaigre de cidre non pasteurisé (acidulé) sinon vous pouvez prendre des probiotiques en compléments alimentaires.

Buvez beaucoup d’eau et d’autres liquides détox

Des lavements et des irrigations coloniques peuvent également aider à éliminer les résidus et toxines du côlon.

 

Phytothérapie pour constipation :

 

Le pissenlit :

Cette plante aide à retrouver un transit régulier. Elle permet un léger effet laxatif. Il faut la faire infuser (les racines séchées. Vous pouvez la boire trois fois par jour.

Le boldo :

Le boldo facilite une meilleure digestion grâce à la stimulation de la bile. Vous pouvez trouvez toutes ces plantes en magasin bio, en comprimés, jus… Vous pouvez aussi en prendre sous forme de tisane. A raison de trois tasses par jour comme le pissenlit.

Le psyllium :

A boire dans un peu d’eau tiède. Le psyllium va venir se gorger d’eau et former comme une sorte de gel. Ainsi il sera expulser avec les toxines qu’il emporte avec lui 😉 Vous pouvez trouver le psyllium sous forme de graines ou en gélules en magasin bio. Buvez le le soir avant le coucher pour optimiser son action.

 

L’eau d’hépar est une bonne solution. A condition d’en consommer 1 litre par jour sur deux semaines. Cette eau est riche en magnésium et en sulfates ce qui permet un meilleur transit et une moindre fatigue.

 

Les cas les plus graves : L’occlusion intestinale :

L’occlusion intestinale est une obstruction intestinale. Ainsi, vous n’évacuer plus les selles, cela fait comme un bouchon. Cette constipation peut survenir alors de manière brutale et est accompagnée de vomissements. C’est un cas d’urgence.

Chez les enfants, une constipation trop longue peut être le signe de la maladie de Hirschsprung, maladie de naissance causée par le manque de certaines cellules dans l’intestin.

 

Certaines complications peuvent survenir notamment :

  • des hémorroïdes
  • fissures anales
  • incontinence fécale
  • accumulation de selles sèches dans le rectum

 

Pensez à vous relaxer :

 

Le stress joue un rôle important dans la régulation du transit. C’est pourquoi il est important de lâcher prise. Pour cela, plusieurs techniques peuvent vous y aider. Tous d’abord, vous pouvez aller marcher en plein air, en pleine nature. Cela va vous permettre de recharger vos batteries et de souffler. Aussi le sport est un bon allié contre le stress. Certaines techniques de relaxation comme la respiration profonde, la sophrologie ou la méditation peuvent vous aider.

De plus, il existe des professionnels qui peuvent vous aider à mieux gérer votre stress. Essayez de comprendre, le pourquoi du stress. De l’analyser et de lui apporter moins de carburant en relativisant sur votre situation. Aussi, parfois il suffit de parler avec un ami pour se dégager de ce stress. Faites vous plaisir et pensez positif vous apportera beaucoup de bénéfices.

Rien ne changera si vous ne changez pas votre comportement nocif envers le stress. Le stress peut devenir un fardeau, n’hésitez pas à vous faire aider et à trouver des solutions naturelles efficaces.

 

Pour résumer :

Comment lutter contre la constipation :

Prenez un sachet de chlorure de magnésium en pharmacie. Mélangez le avec de l’eau et buvez le, le soir avant de vous coucher. Il faut boire au moins 25cl. Ce soir là mangez que des fruits comme la pomme, l’orange, la poire, autant que vous voulez.

Les jours suivants si vous pouvez faites une cure de fruits et légumes crus pendant trois jours. Vous pouvez faire des soupes. Ensuite évitez tous les produits cités plus haut et manger sainement. Réintégrez les céréales mais complètes et sans gluten. Évitez les produits laitiers et mettez vous au sport. Si vous avez du mal commencez par marcher en pleine nature si possible.

 

  • Mangez plus de fibres
  • Boire 1.5L d’eau par jour
  • Faites de la relaxation
  • Marchez tous les jours au moins 20 minutes
  • Faites du sport

Voilà on arrive à la fin de cet article. J’espère qu’il vous aura été utile. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas.

Merci de me suivre

Bonne santé mes loulous 🙂

Flo

Suivez moi aussi sur :

*Facebook

*Twitter

*Instagram