additifs alimentaires

Les adiitifs alimentaires sont-ils dangereux ? Pourquoi ? Lesquels ? et surtout comment les éviter au quotidien ?

C’est ce qu’on va voir ensemble.

Les additifs alimentaires sont des véritables poisons. Il en existe de nombreux et certains sont cancérigènes. Ce sont des produits chimiques, et à ce titre non rien de nutritifs. Pire, ils sont véritablement dangereux car pour l’organisme se sont des toxiques qui l’encrassent.

 

Les additifs alimentaires : qui sont-ils ?

 

Ce sont des substances que l’on vient rajouter aux aliments et qui permettent de rehausser le goût, d’ajouter des colorants, sucrer, changer la texture… En Europe, ils sont désignés par la lettre « E ». Un additif alimentaire est une substance qui n’est pas habituellement consommé comme aliment. Ces additifs non pas de valeur nutritive pour la plupart.

Vous devez retrouver sur l’étiquette du produit la fonction de l’additif (conservateur, colorant…) ou alors par son nom du genre E suivi de chiffre. Généralement ce sont des colorants, des émulsifiants, des stabilisateurs, des épaississants, des conservateurs, édulcorants…

On va voir les cinq grandes familles d’additifs alimentaires :

  • Les colorants : ils sont utilisés pour donner une belle couleur aux produits finis. Ceux là vont des E100 à E199 ou C.I 75300 dans les cosmétiques, nocifs pour la santé.
  • Les conservateurs : de E200 à E299, ils empêchent la moisissure.
  • Les antioxydants E300 ces derniers empêchent l’oxydation des produits.
  • Agents de texture E400 donnent son aspect à un produit
  • Les exhausteurs de goût E600 intensifient le goût ou l’arrange

Mais aussi les arômes, souvent artificiels, agents de lavage, pelage, solvants d’extraction, enzymes ou agents antimoussants qui ne sont pas mentionnés sur les étiquettes et qui sont toujours plus nombreux.

Pourquoi sont-ils dangereux ?

 

Le danger vient du fait que ce sont des produits chimiques que nous ingérons. Le corps ne sait pas que faire de ces toxiques et a du mal à les éliminer. C’est pourquoi, le corps va tenter de s’en débarrasser par tous les moyens même si cela va vous causer bien des troubles comme les troubles du sommeil,l’hyperactivité... Ce sont des immunodépresseurs, ce qui veut dire qu’ils affaiblissent l’immunité de la personne qui les ingère.

Les additifs alimentaires causent de nombreuses maladies. Evidemment, on est entourés, submergés de ces produits toxiques et il en arrive de plus en plus sur le marché. Nous intoxiquant à petits feux. Ces additifs sont très dangereux pour certains. Je ne veux pas vous faire peur, mais vous devez prendre conscience de l’impact qu’ils ont sur la santé. Et surtout, savoir les reconnaître pour connaître les dangers des produits industriels.

Avoir l’esprit éclairé et comprendre les effets de ces produits sur vos enfants peut vous sauver littéralement la vie. En y prenant garde, vous choisissez de privilégier la santé de vos enfants et des générations futures.

A l’époque de nos grands parents, nous n’avions pas tous ces aliments nocifs pour la santé, et ils ne s’en portaient pas plus mal.

 

Les aliments industriels sont bourrés de ces additifs qui consomment votre capital santé à petits feux. Il n’est jamais trop tard pour s’informer. Surtout que ces additifs peuvent modifier le comportement et entraîner de graves troubles. Comme le dit l’adage : « il vaut mieux prévenir que guérir ».

Votre santé n’a pas de prix.

Savez-vous combien vous consommez d’additifs alimentaires par jour ?

Un enfant peut en consommer jusqu’à 100 différents par jour.

 

Les produits « sans sucre », dit « light » :

Ces produits totalement chimiques sont à la mode. Que sont ces produits chimiques ? On va parler de l’aspartame ou du E951.

Quels sont les dangers des produits « sans sucre » : 

L’aspartame ou le E951:

 

Des études ont montré les symptômes liés à la consommation régulière de ces produits.

Symptômes :

  • Troubles du sommeil
  • Migraines
  • Problèmes de peau
  • allergies diverses
  • infections répétitives
  • prise de poids ou anorexie
  • Douleurs articulaires
  • Tremblements des jambes
  • Perte de cheveux
  • Dépression
  • Crise de colère inexpliquées
  • Retards d’apprentissage
  • Crise d’épilepsie
  • cernes sous les yeux
  • baisse du nombre de plaquettes dans le sang
  • taches au cerveau
  • tumeurs au cerveau

 

Où trouve-t-on ces faux sucres :

On les trouve dans des tonnes de boissons, chewing-gums, yaourts, desserts, sucettes et bonbons, glaces, chips, suppléments en vitamines.

Le docteur Juan Manuel Aparicio Rodriguez après avoir effectué une étude sur cet additif alimentaire, a déclaré en 2009 que les produits « light » contenant de l’aspartame pouvaient provoquer plus de 200 maladies différentes :

A savoir :

  • tumeurs cérébrales
  • fatigue
  • migraines
  • dépression
  • arthrose
  • scléroses
  • épilepsies
  • problèmes de thyroïde
  • hémorragies cérébrales
  • augmente l’appétit
  • Peut provoquer le cancer

 

Un des plus grands experts au monde concernant l’asparame , le docteur H.J. Roberts avait déclaré en 97 :

« je suis d’avis que notre société est menacée par une catastrophe scientifique inévitable et imminente, si l’utilisation des produits contenant de l’aspartame ne prend pas fin immédiatement. »

Déjà en 1973, des chercheurs américains avaient prouvé que l’aspartame détruisait le système nerveux et était hautement cancérigène.

C’est l’additif alimentaire le plus meurtrier au monde. L’aspartame peut provoquer jusqu’à 92 effets secondaires : du mal de tête au cancer du cerveau, Parkinson, Alzheimer, sclérose en plaques.

C’est pourquoi il devient vital de le détecter et de l’éviter.

Ce poison est représenté sous différents noms : Aspartame, E951, aspartam. Les produits en contenant doivent mentionner  » contient une source de phénylalanine »

Lisez les étiquettes, c’est indispensable. Même si ce ne sont pas des produits light, ils peuvent en contenir.

Effets secondaires :

Maux de tête, troubles digestifs, diarrhées, ballonnements, insomnies, prise de poids, hyperactivité, manque de concentration, baisse et troubles de la vue, baisse de l’ouïe, forte  sensibilité au bruit, douleurs articulaires ( dos, genoux), crampes, fatigue chronique, voire endormissement au volant, cernes sous les yeux, réactions cutanées et diverses démangeaisons , perte des cheveux, sinusites, problèmes de dentition, rétraction des gencives, sensation d’avoir froid toute saison, saignement du nez, baisse de l’intelligence, trous de mémoire, dépression, sautes d’humeur sans raison, crise de panique, paranoïa, obsessions, agoraphobie, agressivité ( voire violence physique), crises d’hypersexualité, crises de démence, convulsions, épilepsie, problèmes de thyroïde, infertilité, impuissance, déformation congénitale, retards mentaux, baisse du nombre de plaquettes dans le sang, hypo et hyperglycémie, destruction du système immunitaire. Cet édulcorant peut provoquer ou aggraver le diabète, la maladie de Parkinson, Alzheimer, la sclérose en plaques, la fibromyalgie, les arrêts cardiaques brutaux, (sportifs), cancers du cerveau, (et autres), rupture d’anévrisme, lupus. L’aspartame peut aussi entraîner une intoxication aux métaux lourds.

C’est un additif alimentaire qui est de la famille des excitotoxines ce qui signifie qui a la capacité d’exciter les neurones du cerveau, et ce jusqu’à les détruire petit à petit, détruisant ainsi le système nerveux et pouvant atteindre de nombreux organes.Certaines personnes se font donc soigner pour des maladies dont la cause ignorée est la consommation de produits à l’aspartame.

La solution est simple, il suffit d’arrêter d’en consommer. Prenez l’habitude de lire les étiquettes, de vous remettre à cuisiner, de boire suffisamment d’eau

Le E621 ou glutamate monosodique « GMS » en français :

 

C’est un exhausteur de goût qui est aussi dangereux que l’aspartame. Il peut être nommé différemment. Vous l’avez certainement déjà croisé. Son but est d’exciter les papilles, c’est ce qui fait que lorsque vous entamez un paquet de chips, vous ne pouvez pas vous arrêter. De plus, beaucoup de personnes y sont allergiques.

Cet additif favorise l’obésité, triple le taux d’insuline fabriquée par le pancréas (ce qui le détraque) provoquant des cas de diabète de type 2.

C’est un additif qui peut rendre aussi dépendant que des drogues dures.

En France on ne dit rien concernant la nocivité de ces additifs alimentaires.  Plus on en cache aux consommateurs mieux c’est.Ces deux additifs alimentaires sont des excitotoxines détruisant le système nerveux et cancérigènes. Ce dernier semble présent dans la majorité des produits transformés. Très utilisés dans les plats asiatiques et Indiens. Cependant on retrouve le GMS sous différents noms et dans ce type de produits : soupes, chips, plats préparés, bonbons, pâtes à tartiner, produits de « régime ».

Vous pouvez le retrouver sous ces noms là :

  • Glutamate monosodique (E621)
  • Huiles ou graisses végétales hydrolysées
  • Glutamate ou acide glutamique ( E620)
  • Diglutamate de calcium (E623)
  • Glutamate monopotassique (E622)
  • Glutamate d’amonium (E624)
  • Diglutamate de magnésium (E625)
  • protéines hydrolysées
  • Gélatine (porcine ou bovine)
  • Caséinates de sodium ou de calcium
  • Levure ajoutée (autolysée ou hydrolysée)
  • Protéine texturée
  • Extrait de levure
  • Protéines de soja, protéines de soja concentrées. Isolâtes de protéines de soja
  • Vestin
  • Aji-no-moto

Ceux-ci en contiennent souvent :

  • Acide citrique (E330)
  • Extraits de malt
  • Arômes de malt
  • Bouillons
  • Arômes artificiels, arômes
  • Carraghénane (E407)
  • Arômes naturels
  • Extraits d’épices
  • Arômes naturels de porc ou de poulet
  • Protéines de blé
  • Assaisonnement ou épices
  • Maltodextrine
  • Sauce au soja
  • Produits fermentés ou fortifiés aux protéines
  • Assaisonnement

Ceux qui pourraient contenir du GMS (attention aux allergies) :

  • sirop de maïs
  • Amidon de maïs
  • Amidon modifié alimentaire
  • Dextrose
  • Sirop de riz et sirop de riz complet
  • Lait en poudre
  • Lait écrémé ou demi-écrémé
  • Produits allégés en matière grasse
  • produits enrichis ou enrichis aux vitamines

Les additifs suivants opèrent en synergie avec le GMS, s’ils sont cités c’est qu’il y en a :

  • E627 guanylate disodique
  • E631
  • Insosinate disodique
  • E635 5’Ribonucléotide disodique

 

Au delà d’ouvrir les yeux, nous devons cesser de nous faire manipuler. En France on tente de nous rassurer en déclarant qu’on utilise pas d’OGM. Mais les experts déclarent que les ingrédients utilisés pour la composition de l’aspartame et du GMS sont dérivés d’acides aminés génétiquement modifiés.

Effets secondaires liés à la toxicité du GMS :

  • Engourdissement ou paralysie
  • lésions dans la bouche ou ulcère
  • prise de poids
  • Diarrhées
  • Nausées
  • Arythmies
  • Vomissements
  • Tachycardie
  • Douleurs abdominales
  • Élévation ou baisse de la pression sanguine
  • Raideur des muscles et des mâchoires
  • Manque de motivation, dépression
  • Nez qui coule et éternuements
  • Vertiges, étourdissements
  • Confusion mentale
  • Etat bipolaire
  • hyperactivité
  • Trouble de l’élocution
  • Léthargie
  • Troubles de l’équilibre
  • Crises, tremblements
  • Perte de la mémoire
  • Troubles du sommeil, fatigue chronique
  • Migraines
  • Maladies neurologiques type Parkinson, Alzheimer…

additif alimentaire

L’acide citrique :

Bien qu’il peut tout à fait être naturel, c’est le cas de votre citron. Mais il existe bel et bien sous sa forme industrielle et vous allez voir que ce n’est pas la même chanson.

En effet, les études d’un chercheur allemand M. Beyreuther montrent que l’acide citrique facilite le passage de l’aluminium dans le cerveau, surtout des boissons en canettes. Ce qui est très dangereux.Selon une neurologue parisienne, les plus jeunes cas d’Alzheimer avaient 20 ans en 2010.

La maltodextrine :

C’est une poudre blanche produite artificiellement est souvent utilisé de façon quotidienne dans nos aliments (yaourts, sauces et sauces à salade…)

C’est un additif alimentaire utilisé comme épaississant, agent de remplissage ou conservateur dans des produits transformés. A base de maïs, riz, amidon de pomme de terre ou de blé. Malheureusement, celle ci est traitée avec divers procédés. C’est en fait un type de glucides, utilisés comme épaississant ou d’agent de remplissage pour augmenter le volume d’aliments transformés.

  • Desserts instantanés
  • Gélatines
  • Sauces et vinaigrettes
  • Produits de boulangerie
  • Viandes séchées
  • Yaourts
  • Barres nutritives
  • Shakes de substituts de repas
  • édulcorants sans sucre

 

Dangers de la maltodextrine :

Pics de sucre dans le sang favorisant le diabète. Haut index glycémique plus élevé que le sucre. Si votre corps n’utilise pas le sucre que vous ingérez de suite, il le stocke sous forme de graisse. Ce qui est très différent des glucides complexes à partir de grains entiers qui sont décomposés et absorbés lentement.

La maltodextrine peut agir sur les bactéries intestinales en supprimant la croissance des probiotiques bénéfiques. Selon les chercheurs, la consommation croissante des polysaccharides dans les régimes occidentaux augmente l’incidence de la maladie de Crohn.

Elle améliorerait l’adhérence de E.coli, favorise la survie des salmonelles responsables de nombreuses maladies inflammatoires chroniques.

La maltodextrine est réalisé à partir de maïs génétiquement modifiés

Les OGM affectent divers organes, ainsi que le pancréas, les reins.

La maltodextrine peut provoquer une réaction allergique ou des effets secondaires :

  • Symptômes gastro-intestinaux
  • Gaz
  • Diarrhée
  • irritations cutanées
  • crampes
  • ballonnements

Attention personnes intolérantes au gluten ou ayant la maladie Caeliaque

De plus elle n’a aucune valeur nutritive. Il n’a aucun avantage pour la santé à en consommer.

Si vous consommez beaucoup de produits transformés, vous devez consommer de la maltodextrine.

Vous pouvez la remplacer par de la stévia, du miel, ou encore des dattes.

 

L’acésulfame de potassium ou acésulfame K :

 

C’est un édulcorant artificiel E950 E962. Cet additif alimentaire est 200 fois plus sucré que le sucre et rajoute un goût sucré sans les calories. Il stimule le goût sucré. L’E950 se trouve en général mélangé avec de l’aspartame et le sucralose.

Où peut-on le trouver ?

Il se retrouve beaucoup dans les produits de boulangerie.

  • Boissons ( alcool, sodas, jus de fruits…)
  • édulcorants de table
  • Desserts
  • Viennoiseries et autres produits de boulangerie
  • Glaces
  • Confitures, gelées et marmelades
  • dentifrices et bains de bouche
  • Chewing-gum
  • Marinades
  • yaourts et produits laitiers
  • condiments
  • céréales du petit déjeuner
  • Vinaigrettes et sauces

On peut le retrouver sous différents noms :

  1. Acésulfame K
  2. Acésulfame de potassium
  3. Ace-K
  4. E950 (Europe)

On peut le retrouver dans de nombreux produits transformés.

Dangereux pour la santé :

  • Cancérigène
  • Perturbateur de l’appétit
  • poids corporel
  • contrôle de la glycémie
  • Affecte le développement du cerveau

 

additifs alimentaires

 

Additifs sans E :

 

Dextrose : sucre de l’amidon, du raisin ou du miel essentiel au métabolisme mais parfois dérivé d’OGM, de blé, souvent  utilisé comme édulcorant.

Le sucre joue un rôle de conservateur, ainsi les industriels l’emploie à toutes les sauces. En effet, on peut en trouver dans les charcuteries, ce qui donne de la texture, mais il colore aussi, apporte du croustillant et diminue le goût acide. C’est comme ça que vous vous retrouvez avec deux fois plus de sucre dans une sauce allégée (lol le paradoxe) que dans une sauce standard.

De plus, les industriels savent bien que le sucre rend accro. Ce qui arrange bien leurs chiffres d’affaires.

Dextrose et maltose : du sucre, du sucre et encore du sucre :

Sur les étiquettes on peut voir marquer dextrose, maltose ou encore sirop de glucose-fructose. Et ce sont bien des sucres qui se cachent sous ces différents noms.

Le dextrose est du glucose. Le problème de celui-ci c’est qu’il passe très rapidement dans le sang. Aussi, vous le savez si vous avez lu mon article sur les index glycémique, cela use fortement le pancréas et à terme le dérègle. Sans compter sur le stockage de graisse et l’acquisition de maladie comme le diabète.

Le sirop de glucose-fructose est fabriqué à partir d’amidon à haute teneur en fructose.

Le maltose quant à lui est un sucre de malt (il apparaît dans les grains d’orge).

Mais ces deux sucres sont aussi connu pour augmenter fortement la glycémie. Les diabétiques doivent être extrêmement vigilant quant à leurs consommation des produits transformés. Les sucres apportés ainsi par l’alimentation sont stockés au niveau de l’abdomen. Ces sucres favorisent le surpoids mais aussi les maladies cardiovasculaires et le diabète.

 

 

 

 

Fibres végétales : on ne connaît pas l’origine des fibres (lin, coton, chanvre…)

Gomme de base : ingrédients gardés secrets. Principalement utilisé dans les chewing-gums

La gomme de base est constituée de polymères de classe alimentaire, de plastifiants, d’adoucissants, de texturants, d’émulsifiants entre autres.

Ingrédients d’un chewing-gum  « classique » sans sucre :

  • Aspartame
  • Gomme base
  • Sirop de glucose
  • Arômes (la plupart du temps synthétiques. Exemple : Fraise, Citron…)
  • Humectant
  • Stabilisant
  • Emulsifiant (Lécithine de tournesol ou synthétique)
  • Antioxygène
  • Suc de réglisse
  • Colorants

 

Huile de palme hydrogénée ou pas : très mauvaise pour l’écologie et la santé.

Ce sont des graisses dont la composition a été changée pendant leur fabrication grâce à un processus d’hydrogénation. On va rajouter énormément d’hydrogène dans les matières grasses. Ainsi elles contiendront plus d’acides gras saturés, ce qui permet de les chauffer plus fort et plus longtemps. Elles sont aussi composées d’acides gras trans, ceux qui sont dangereux pour la santé augmentant le mauvais cholestérol.

 

Lactose :

Présent dans le lait et souvent appelé le sucre du lait. Le lactose donne envie de reprendre du fromage.

Lécithine de soja :

Utilisé dans des tonnes de produits parfois sous le nom de E322. Chocolats en plaque, en poudre, pâtes à tartiner, laits en poudre pour bébés, biscuits…

La lécithine aussi nommée phosphatidylcholine est un lipide naturel d’acide gras, de phosphates, de choline, vitamine du groupe B, de glycérol.

Chez l’être humain elle est produite par le foie et permet de dissoudre les graisses dans le duodénum ainsi que d’éviter que les lipides ne s’acossient les uns aux autres, ce qui pourrait former un excès de graisse.

On la trouve dans de nombreux médicaments et plats industriels.

Le soja traité représente un risque élevé au niveau de la toxicité sur l’organisme. On retrouve dans ce produits des pesticides et des solvants chimiques.

Il ne faut pas dépasser certaines doses si non elle serait responsable de maux de tête, d’étourdissements, de nausées…Souvent issus d’OGM, le soja présente un grand risque pour ces raisons.

Mais elle a aussi des effets bénéfiques qui lui sont reconnus comme :

  • Lutte contre l’accumulation de graisses sur les parois artérielles
  • protège le système cardiovasculaire
  • soulage les pathologie chroniques du foie
  • Favorise le fonctionnement des cellules, du foie, du cerveau

Le soja est responsable de déforestation.

Fromage sans fromage :

On retrouve du fromage qui n’en est pas dans des produits industriels. On peut retrouver sur l’emballage les mentions : « tranches pour sandwiches, spécialités fromagères ou pizza mix ». Ce sont des ingrédients en général des graisses et huiles végétales bon marché comme l’huile de palme, à la place du lait graines de soja (OGM) ou des bactéries, des amidons (OGM) des agents émulsifiants, des arômes (donc E621) du sel et des colorants.

Pour l’industriel qui se fout complètement de nous, c’est tout bénéfique. Ils inventent un fromage qui n’en est pas un, et à tour de chimie, ils créent leur fromage. Qui ne leur a rien coûté, qui n’a pas mis de temps à être créé, qui va vous coûter quand même cher. De plus ils savent vous rendre addict de ces produits, au détriment de votre santé, votre porte monnaie.

Bref, ils se foutent vraiment de nous. Il est grand temps de renverser la tendance. Vous devez vous remettre à cuisiner, à acheter l’aliment naturel et à le cuisiner. Nous n’avons absolument pas besoin de ces produits toxiques qui endommagent nos cerveaux et notre organisme jusqu’à nous tuer.

L’industrie agroalimentaire va trop loin.

Que voulons-nous pour nos enfants ?

Les additifs alimentaires dans les aliments pour animaux de compagnie.

 

Les additifs alimentaires sont bien présents dans les aliments pour chiens et chats. Il suffit de retourner le paquet pour lire la liste d’ingrédients. Le E621 est largement utilisé dans ces produits à but d’augmenter l’appétit et donc le chiffre d’affaires des fabricants.

Pour aller plus loin :

 

L’arôme du beurre ou diacétyle que l’on retrouve aussi souvent dans les pop-corn est accusé de pouvoir provoquer la maladie d’Alzheimer.Cela dit tout arôme contient du E621 qui est un neurotoxique.

Sachez aussi que les médecins ne sont pas tous au courant de ce qu’il y a dans les médicaments et additifs alimentaires. 

Les conseils à respecter :

  • Limitez ou supprimez les produits industriels
  • Lisez systématiquement les étiquettes
  • Recommencer à cuisiner
  • Mangez beaucoup de fruits et légumes
  • Buvez suffisamment
  • Faites une activité sportive régulière
  • Prenez le soleil
  • Apprenez à vous relaxer
  • Gérez votre stress

 

J’espère que cet article vous a plu, partagez-le si c’est le cas.

Bonne santé à vous

Flo

Suivez moi aussi sur :

*Facebook

*Twitter

*Instagram